Art

Monika Nowak

4e21ee747c31e188d11614b493da0d3dMonika Nowak est née à Clermont-Ferrand dans une famille d’artistes d’origine polonaise. Elle vit et travaille à Paris.
Diplômée des Beaux-Arts et de l’école Supérieur des Arts et des Industries Graphiques  à Paris, elle travaille en tant que Directeur Artistique pour des agences de communication. Le besoin de créer pour elle même est trop fort, elle s’affranchit de la publicité pour donner corps à ses premières passions.

Les créations de Monika Nowak sont une exploration de son intuition : énergique, volontaire, indépendante. Elle exprime à travers ses héroïnes sexy-pop une certaine vision à la fois forte et fragile de la femme d’aujourd’hui.

Elle développe au fil de son parcours artistique une vision d’univers épiques où le merveilleux côtoie le barbare et la poésie provoque l’esthétisme avec une alternance de mélancolie et d’euphorie. Ses héroïnes «fragiles» sont paradoxales, contradictoires, excessives et oniriques, douces et sauvages, poétiques et provocatrices… Les femmes sexy-pop qui se révèlent dans ses oeuvres  sont inspirées de la girl culture qui fait de la femme un objet marketing sexy.

Ces filles qui surjouent ce qu’on leur reproche d’être, offrent leur féminité exacerbée à notre regard et nous font prendre conscience que la liberté n’est pas une image mais une volonté.Elles sont à la fois une critique de la société et une affirmation de la farouche volonté de l’artiste d’imprimer sa personnalité dans un monde chaotique, saturé et obsessionnel.

Ça s'passe chez moi...·Pensée

Blablatage…

Tout à l’heure, avec une collègue, nous échangions sur les « amitiés-internet »…. Ben oui, il nous arrive de parler d’autres choses que des résultats de l’entreprise… De choses sérieuses ! quoi ? :)…
relation-client-en-ligne-crm-multicanal-550x349.gif
Bien sûr, nous n’avions pas la même vision des choses, mais nous sommes tombées d’accord sur un point : les relations, sur les réseaux sociaux, se créent, se développent, se renforcent, et elles comptent. Elles ont autant de sens, autant d’importance que dans la vie. Si le virtuel emballe, il peut trahir et blesser aussi.
relation-distanc-honneteteIl n’est pas besoin d’avoir la personne devant soi, ni les intonations de sa voix pour rire de son humour ou souffrir de son rejet. Que ce soit dans la réalité ou sur la toile, une même situation provoque des sentiments identiques.

Sans titreElle m’expliquait, que récemment, un « ami-Facebook », de longue date, l’avait purement et simplement bloqué. Et qu’elle l’avait très mal vécu, submergée par de nombreux sentiments allant de la tristesse à la colère.  Et qu’aujourd’hui encore, elle avait du mal à oublier, à avancer. Curieusement, les répercussions d’un rejet sont les mêmes, que les relations se passent en ligne ou en face-à-face. Si cette relation comptait, les émotions négatives occasionnées sont extrêmes et ce rejet virtuel entraîne une mauvaise estime de soi et de nombreux questionnements….

porte-bleue-catsalazar– « Un peu comme si tu frappais à une porte. Tu sais qu’il y a quelqu’un derrière, mais la porte reste close.et toi, tu restes là, sur le paillasson… Comme si on te disait : casse toi, tu n’es pas la bienvenue ! »
– « Oui… J’imagine très bien et c’est tout à fait ça … Derrière un écran, certains se permettent, sans culpabiliser, d’ignorer l’autre ou de le rejeter sans considération et même avec une certaine cruauté… »

Et ça, c’est plutôt moche !!

Art

Myriam Moussa Bourianne

269833_1_l
Artiste peintre autodidacte née en 1970 en Lot et Garonne, Myriam Bourianne vit depuis plus de 15 ans dans la campagne girondine où elle peint au gré de ses inspirations, de ses rencontres et de ses émotions.  Elle commence à peindre par hasard, pour évacuer la boule d’angoisse qui parfois lui noue l’estomac… Chez elle, la peinture est spontanée, elle correspond simplement à une envie soudaine de partager une émotion.

Partageant son temps entre son emploi de directrice de périscolaire et son art, cette mère de trois enfants est fascinée par la spontanéité, la créativité et l’imaginaire des enfants. Elle imprègne ses œuvres de leur monde naïf, sincère, décalé et très coloré. Ses personnages un peu naïfs et fragiles, aux regards un peu perdus, produisent une immense émotion, une explosion de vie. Ils expriment tour à tour l’affection, la tristesse ou l’amusement. Elle utilise essentiellement des pigments qu’elle agrémente de différentes matières comme le papier, tissus, métal, dentelle…

 

Elle a commencé à présenter son travail dans différents concours et expositions régionales. Elle expose en permanence à la galerie Le Passeur d’Art (Libourne), Art Home Déco (Bordeaux), 16 Art Galerie (Bayonne), Tokade (Toulouse).

 

NE_188-A9-03

Humour·Pensée

14 Février

Ça y est, c’est le 14 février !!
Le jour de l’amour débridé et des cœurs échauffés… L’amour dégouline, il a envahi les vitrines. Il y a du rouge et des cœurs qui pendouillent pour rappeler que l’amour, c’est beau et essentiel. Les couples roucoulent, les célibataires sont démoralisés et voudraient gommer cette date du calendrier. C’est le jour le plus réjouissant de l’année pour les fleuristes et les bijoutiers.
C’est l’ébullition totale. Les gens qui s’aiment vont s’offrir des cadeaux, s’écrire des lettres enflammées, s’embrasser à tous les coins de rues et la paix régnera sur Terre…1
Alors bien sûr, je pense à toi, Cupidon, à l’incroyable travail que tu exécutes chaque jour, aux flèches que tu bombardes dans le cœur de tes candides victimes et qui les élèvent vers les sommets de l’amour passionnel. Mais on sait tous que ta saint Valentin, c’est un peu surfait. C’est le jour de l’amour obligé…

special-st-valentin-pas-glamour-L-1
J’te laisse le bon plan… Ça peut t’intéresser, si tu aimes les Hamburgers… 

J’ vais éviter de te dire que la fête de l’amour, c’est tous les jours. Même si tu n’ as pas fait un Master en psychologie, tu te doutes bien qu’il ne faut pas attendre la saint Valentin pour aimer ou faire plaisir…

Bon… faut qu’ je t’ laisse : « l’homme de ma vie m’attend pour aller au Resto »… (Le soir de la saint Valentin, ça fait plus class’ de dire ça, plutôt que  « j’vais manger au Memphis  avec mon fils. » )…  En espérant qu’on n’aura pas le même cadeau que chez Speed Burger61835853

Coup de coeur·Pensée

Paperman

« Paperman » est une production de Disney qui a gagné l’oscar du meilleur court-métrage animé, en 2012. Il nous fait voyager à New-York dans les années 40 où les personnages sont immergés dans leur routine quotidienne. Jusqu’à ce que soudain, une brise crée une connexion entre deux jeunes gens : un regard, un sourire, une émotion…
project_imageLa plupart des gens ont déjà vécu cette sorte d’événement, ces caprices du hasard où il n’y avait pas suffisamment de courage ou de volonté pour que cela puisse prendre forme.Paperman-03
Avec son acharnement et sa détermination à vouloir rétablir le contact avec la fille dont il rêve, Paperman se transforme en un alter ego auquel nous pouvons nous identifierpaperman

On dit souvent que nous ne rencontrons pas une personne par hasard, que c’est le destin qui choisit l’instant et les acteurs. Mais, si le destin nous choisit, c’est toujours nous qui décidons.

Joris a dit : « On fait des avions en papier?… C’est trop bien ! »
Et moi , j’dis quoi ?

Humour·Pensée

De Grim à Disney…

C’était quand même bien nos dessins animés sans violence et plein d’amour…
Les Disney qui ont bercé notre enfance auraient pu être bien plus violents, si on connaît les romans originaux et les contes qui en sont à l’origine.
Nous connaissons tous l’histoire de Blanche Neige :Personnages-celebres-Walt-Disney-Blanche-neige-et-les-sept-nains-337342
Une bonne reine se désole de ne pas avoir d’enfant. Un jour d’hiver, alors qu’elle est assise près d’une fenêtre au cadre d’ébène, elle se pique le doigt en cousant. Quelques gouttes de sang tombent sur la neige. « Ah ! » Se dit la reine, « si j’avais une petite fille, à la peau blanche comme la neige, aux lèvres rouges comme le sang et aux cheveux noirs comme le bois d’ébène ! ».
Peu de temps après, elle meurt en accouchant d’une petite fille nommée Blanche-Neige.
Le roi se remarie alors avec une femme très belle mais méchante, orgueilleuse et jalouse de la petite princesse. Chaque jour, la reine demande à son miroir magique qui est la plus belle du royaume, et chaque jour le miroir, lui répète qu’elle est la plus belle. Jusqu’au jour où il doit reconnaître que Blanche-Neige, est devenue plus belle que sa marâtre. Cette dernière demande alors à un chasseur d’aller tuer la princesse et de lui rapporter comme preuve son foie et ses poumons. Mais l’homme ne peut s’y résoudre et abandonne la princesse dans les bois, songeant qu’elle sera bientôt dévorée par les bêtes sauvages. Le chasseur tue alors un marcassin qui passait par là et rapporte son foie et ses poumons à la méchante reine. Celle-ci, croyant qu’il s’agit des organes de Blanche-Neige, les fait cuire et les dévore.
Dans la forêt, la princesse découvre une petite maison où elle entre se reposer et se restaurer. C’est la demeure des sept nains qui, apitoyés par son histoire, acceptent de la cacher et de la loger en échange de tâches ménagères.
La méchante reine finit par apprendre, grâce au miroir magique, que Blanche-Neige est toujours vivante. Elle tente alors par trois fois de faire mourir la princesse. D’abord, elle se grime en vieille marchande et s’en va proposer des lacets de couleur à la princesse Celle-ci se laisse tenter et la vieille serre le lacet de son corset si fort que Blanche-Neige en perd la respiration et tombe comme morte. Heureusement, les sept nains à leur retour comprennent ce qui s’est passé et coupent le lacet, permettant à Blanche-Neige de respirer à nouveau.
Furieuse d’apprendre grâce au miroir magique que la princesse est toujours vivante, la  reine se déguise à nouveau en marchande pour vendre un beau peigne à la princesse. Bien que sur la défensive, Blanche-Neige est tentée à nouveau, et laisse la vieille peigner ses cheveux : le peigne empoisonné lui fait aussitôt perdre connaissance. Les sept nains découvrent le peigne à leur retour et le retirent de la chevelure de Blanche-Neige, qui revient immédiatement à la vie.
Folle de rage, la méchante reine se déguise une troisième fois en paysanne. Grâce à un habile stratagème, elle trompe la vigilance de la princesse Blanche-Neige : elle a empoisonné la moitié rouge – la plus tentante – d’une pomme, laissant la partie blanche intacte. Coupant la pomme en deux, elle en croque la partie blanche inoffensive et offre la partie empoisonnée à Blanche-Neige. Celle-ci croque à son tour dans la pomme et tombe inanimée. Les nains ne parviennent pas à la ramener à la vie, et le miroir magique déclare enfin à la reine qu’elle est la plus belle du royaume.
Affligés, les sept nains préparent un cercueil de verre pour la princesse, qui semble simplement endormie. Ils le déposent sur une colline afin que toutes les créatures puissent venir l’admirer. Chaque jour, ils surveillent le cercueil jusqu’à ce qu’un prince qui chevauche par là tombe amoureux de la belle endormie. Après mainte supplication, il obtient des sept nains la permission d’emporter le cercueil. Mais en route un porteur trébuche sur une grosse racine, délogeant le morceau de pomme coincé dans la gorge de Blanche-Neige, qui se réveille. Le prince lui demande sa main, et Blanche-Neige accepte.
Invitée au mariage, la méchante reine découvre que la nouvelle reine est la plus belle, et reconnaît avec terreur Blanche-Neige. Elle est alors condamnée à danser avec des souliers de fer chauffés au rouge, jusqu’à ce que mort s’ensuive.
img-193199366d2Ce n’est pas l’histoire la plus joyeuse que je connaisse… Les écrits de Jakob et Wilhelm Grimm, peuvent faire pleurer d’effroi n’importe quel enfant…
– Pour commencer l’histoire, sa mère meurt en couches.
– Harcelée par sa belle-mère jalouse, Blanche-neige s’enfuit pour trouver refuge chez sept célibataires et devient leur domestique. Quelle générosité ! 
tumblr_inline_nj7l84PCG41t5s0wu.gif
– En même temps, elle survit à trois tentatives d’homicide…
740_espacebuzz54bfd5a40a983.gif
– Et je ne parle pas de la fin de la Belle Mère…disney-contes-blanche-neige

Douce nuit et beaux rêves , les enfants !snow-white-and-the-seven-dwarves

La morale de Disney :
Si c’est toi la plus belle, certaines personnes feront tout pour t’enterrer, et d’autres voudront ta… Main. Mais rassure toi, ta candeur ne sera pas fatidique, il y aura toujours quelqu’un pour te porter secours. 

Le véritable message des frères Grimm :
Sois belle et tais toi. Ne fais rien de ta vie. À la limite, tu peux faire le ménage chez les hommes. Mais surtout ne t’impose nulle part. Et dans tes instants de défaillance, tu pourras toujours compter sur l’assistance chevaleresque d’un ou plusieurs messieurs pour t’aider à te relever. Et si d’aventure, un homme te sauve la vie, t’as plutôt intérêt à l’épouser, surtout s’il possède un beau château. De plus, il est préférable de rester près celui qui t’as réveillée plutôt qu’avec ceux qui t’ont adoptée, te sauvant la vie au passage et t’offrant un toit et une famille.

Freud aussi avait son avis…
Mais ça, c’est encore une autre histoire

Y’a écrit « humour » en haut du billet!… Mais pas que…