Florian Nicolle

Florian Nicolle est un illustrateur et graphic designer français dont les œuvres ont un style unique, utilisant souvent des tâches et laissant parfois les traits de construction apparents.  Il fait partie de ces graphistes aussi à l’aise pour « gribouiller » derrière un écran que pour s’amuser sur une toile, pinceau à la main.
Après des études en communication visuelle à Tours, cet artiste de 23 ans s’est installé à Caen où il travaille désormais en freelance.

3e421e21195925.56043ce5c1b86

Sa maîtrise combinée des techniques digitales et traditionnelles donne naissance à de magnifiques portraits dans lesquels s’incrustent écritures de journaux, éclats d’encre et de peinture et effets numériques.

Desktop
model_d_by_neo_innov-d798sxp

Il utilise des techniques artistiques rapides comme le bic, le gros pinceau, l’aquarelle ou encore l’encre de chines. L’utilisation du collage très présent dans ses compositions, ne se détecte pas au premier coup d’œil.
Preuve s’il en fallait que l’artiste fusionne à merveille les différents éléments artistiques utilisés.
Du style, des couleurs maîtrisées et en parfaite harmonie… Bref un régal visuel !

Nouveau dossier (2)

L’effet papier journal travaillé avec des tâches de café et de peinture, donne une impression vintage comme si l’on avait déjà croisé du regard l’œuvre de l’artiste.

12770358163_ca91fdb710_b
afeed912766405.5626ccd79e5c0

Une tâche… Une griffure… Une empreinte… Des brisures … Un dessin saisissant… La perception du toucher…  Un instant particulier… Une réflexion…

Création

Sur la vague
D’une toile
S’affaire l’artiste
Se dessinent
Un visage, un sourire
Mille paysages
Aux teintes pures
L’éclat passager
D’une saison
D’un regard
Sur la vague
D’une toile
Travaille la main
Du peintre
S’agitant, s’attardant
Sur le rosé
De la chair
Le vermillon
D’une lèvre
Les mille courbes
D’un corps

Mademoiselle

joh

Johann Gosselet dit joh’ , est un artiste français, plasticien sculpteur.
D’abord passionné par le dessin, la peinture, la photographie et l’image de synthèse, c’est en 2009 qu’il découvre son medium en réalisant ses premières sculptures en métal.

19225991_1363093403725940_246003941943986970_n

Son univers est une interprétation poétique et rêveuse des temps modernes, dans un monde biscornu et rempli de mécanique. Ses personnages manœuvrent des machines mystérieuses, cherchant des réponses aux questions de la vie et luttant contre les états d’âme qui nous submergent parfois……. De « la ratisseuse de haine » au « mécanisme de l’inconscient », les créations de l’artiste semblent comprendre la logique intérieure de la vie. Avec aplomb et vision, ses créations, hommes ,animaux et objets,nous apparaissent comme animés, en quête de leur propre chemin.

Desktop.jpg

Si l’artiste chauffe, tord et soude le métal, c’est pour mieux hurler ses révoltes comme la pollution de la planète.

Desktop

Dossier Coluche

Pour Coluche, recordman du monde de vitesse en 750 cc, la moto n’était pas un accessoire de star.
C’était une passion, une façon de vivre. La moto lui offrait l’évasion, le casque l’anonymat. Il trouvait parmi les motards de amis vrais, des gars, comme lui, pas une cour de flatteurs. Le clown voulait être pris au sérieux par le monde de la moto. Quitte à risquer sa peau sur l’anneau de vitesse de Nardo.
L’histoire inédite de cette passion nous dévoile un tout autre Coluche, plus secret. Le vrai Coluche, sans doute.

La  réédition du dossier Coluche est enfin là !MICHEDOSDUP-05-F-150482-X-1_263

Ce Dossier Michel Vaillant rend hommage à une figure inattendue mais non moins réelle du monde de la moto, l’humoriste Coluche. Applaudi sur la scène, il l’était aussi sur circuit où il a réalisé des records du monde de vitesse. Vingt ans après sa disparition tragique, un livre sincère et émouvant réalisé par son ami Erick Courly, lui-même ancien coureur moto.
Pilote, journaliste et recordman de vitesse, Erick Courly est un être éclectique dont la destinée est balisée par ses quêtes de sensations.
Spécialiste de moto depuis plus de vingt ans, il collabore à plusieurs magazines et télévisions. Lorsque son parcours a croisé celui de Coluche, ils n’ont pas mis longtemps à réaliser leur vieux rêve commun de record du monde de vitesse. Mais surtout, de tous les compagnons de route du comédien, Erick est celui qui a le mieux connu Coluche motard. Jean Graton de la plus célèbre BD consacrée aux sports mécaniques ne s’attendait pas à dessiner un jour, entre deux aventures de Michel Vaillant, celles d’un personnage aussi éloigné de ses héros que Coluche.
Pourtant, en découvrant peu à peu la véritable personnalité de Coluche, en faisant revivre ce motard entêté et généreux, le dessinateur reconnut rapidement, derrière le physique du gros garçon, l’étoffe de ses propres héros.

Miles Johnston

Miles Johnston est un artiste londonien, en grande partie autodidacte qui a récemment déménagé en Suède .

Les-Portraits-segmentés-de-Miles-Johnston-01

Les personnages féminins qui habitent le monde de l’illustrateur  semblent subir une transformation perpétuelle. Leur visage ou leur sont corps divisés en deux, ou leur aspect se transforme en formes organiques globales, incroyables et surréalistes.

Division… Transformation… Reproduction…  Déformation…  

four_circles__by_miles_johnston-db1e7wa
drained_by_miles_johnston-db0g1aw
Desktop

L’ imaginaire en liberté… Du délire  inquiétant à l’émerveillement.

evening_stroll_by_miles_johnston-d6y24oc
Desktop.jpg

Miles Johnston mélange des visuels sauvages avec une composition créative pour une nouvelle vision de la beauté.

kenny Random

Kenny Random est atteint du syndrome de Peter Pan, il anime la rue avec des créations enfantines, poétiques et colorées.

Desktop

Son travail est mignon, original, invitant au rêve : de quoi attendrir les murs gris et sales manquants souvent de couleur mais aussi de féerie. C’est dans son pays d’origine, en Italie, en Padoue plus précisément, que l’artiste a décidé de laisser son empreinte atypique. Il saupoudre les rues de couleurs mettant en scène des dessins pour enfants où nous retrouvons souvent la silhouette d’un homme.

Desktop
Desktop

« Grandir apporte tellement d’inconvénients… et de poussées d’boutons !« 
Peter Pan

« Jambonlaissé ».

Que se passe-t-il si on met « Hamlet » de Shakespeare, écrit en anglais du XVIe siècle, dans le logiciel de traduction automatique de Google ?

« L’Indéprimeuse » alias Davina Sammarcelli s’est amusée à le faire .
Le resultat ?
Un livre décalé, un texte absurde, plein de syntaxe étrange et de mots non répertoriés, qui donne le sentiment d’avoir été écrit par une machine ivre .

« Jambonlaissé », de Guillaume Remuepoire.

77356cddb9455b359e66ab24922892e0

Ce livre ne mérite vraiment pas d’être lu…
Google Translate a bien des mérites, mais pas celui de rendre justice à William Shakespeare, quand bien même le géant de Mountain View et le génial créateur d’Hamlet partagent la même langue maternelle.
Ce livre n’est pas à lire et pourtant on adore y découvrir aphorismes, poèmes ou saynètes saugrenues, et un peu partout des anglicismes.

jambonlaisse-clowns

Cela donne naissance à de jolies pépites allant dans une toute autre direction que celle donnée par l’auteur.

Comme l’explique son auteure, Jambonlaissé n’est pas une œuvre à lire, mais plutôt un concours de la phrase la plus atroce et tordue.

Artur Bordalo

Le street-artiste portugais Artur Bordalo (aka Bordalo II) a réalisé une série de créations en 3D grâce aux ordures et aux objets trouvés dans la rue.

streetart-bordelo-recycle-4

Des street-art colorés, créatifs qui nous emmènent dans le recyclage poussé. Il y a tous les jours des milliards de tonnes de déchets créés. Alors pourquoi ne pas les recyclés intelligemment ?trash-animals-bordalo-ii-31

Les artistes adeptes du détournement urbain font naître une réalité parallèle dans la ville, en tirant partie de son architecture, de ses accidents, des objets ordinaires qui l’habitent. Ils ont l’art de déceler une silhouette dans un banal poteau, une banquise au bord d’un égout, une fenêtre dans un mur de brique. Ils savent métamorphoser un espace publicitaire en parenthèse poétique, faire naître un sourire d’un panneau signalétique. Ils n’ont pas oublié les rêveries de l’enfance, la magie d’un œil à l’affût, qui transforme et construit une histoire sur un détail infime.

Sur les murs,sans cesse remis à neuf, toutes sortes de traces, inscriptions, dessins, peintures apparaissent puis sont sur-chargés, effacés, re-commencés au rythme des pulsations du corps urbain. Sans trêve ni fin, ils se dégradent, évoluent : ils se transforment. C’est de leur fragilité qu’ils tirent leur plus grande force. Ils vont… Ils viennent… Ils se logent dans tous les recoins… Ils font tout pour se faire remarquer comme la vie… Ils résistent aux ordres parce que tout ce qui vit est mouvement.

1d43fd71fd40531492ff28e72fa7c883

Picasso :« Le mur est quelque chose de merveilleux, n’est-ce-pas ? J’ai toujours prêté une grande attention à ce qui s’y passe.
Quand j’étais jeunes,souvent, j’ai même copié les graffitis… Et combien de fois ai-je-été tenté de m’arrêter devant un beau mur et d’y graver quelque chose… Ce qui m’a retenu c’est que… »
Brassaï : « … Vous ne pouvez pas l’emporter… »
Picasso rit : « Mais oui, qu’il faut le laisser là, l’abandonner à son sort… Les graffitis sont à tout le monde et à personne.. »

Brassaï. Conversations avec Picasso ( Gallimard 1964)

The Clubman

Un Sportster Harley XL 1200 Forty-Eight modifiée par Shaw Speed & Custom

0Clubman

Un style sportif, qui n’est pas sans rappeler la XR, combiné avec quelques traits de bobber classiques qui le rendent plus attrayant.

Desktop

Cadre raccourci… Suspensions modifiées… Guidon et détails fabriqués main… Échappement qui passe sous l’amortisseur…

DesktopDesktop

Virginie Matz

Plonger dans les toiles colorées de Virginie Matz, c’est se promener dans un monde empli de gaieté habité de personnages rieurs, demoiselles charmeuses, qui inspirent la joie de vivre !VirginieMatz-mathilda-100x100cm

Animée par la peinture depuis son plus jeune âge, elle a su trouver son univers pictural, en manipulant la couleur et la matière de manière instinctive,
À travers ses scènes, elle nous parle d’amour, d’amitié, de la vie…

Desktop

Julien Durix

Né en 1991 à Vichy, Julien Durix se consacre à la peinture depuis 2012. Après deux années d’études artistiques, il s’est rapidement lancé dans une pratique plus personnelle, qui met en scène les personnages de ses rêves d’enfant.65739895

Les héros ponctuent ses toiles depuis toujours. Il peint comme il respire, et dans ses œuvres pleines de force et de dynamisme les super-héros prennent le pouvoir et nous transportent dans leur monde imaginaire. Ils nous invitent à les rejoindre dans leur univers léger et coloré. Chaque œuvre de ce jeune artiste est une histoire

DURIX-200X150-CM-LADY-AND-THE-TRAMP-CEGID

Julien Durix s’amuse à mêler les époques et les personnages, pour mieux nous transmettre le regard de ses super-héros sur notre monde actuel. Dans ses toiles, seules la tendresse et la poésie comptent. Les peintures acryliques de cet artiste, esquissées avec minutie, ne font appel ni au collage, ni à l’impression. La précision de sa touche fait ressortir les couleurs avec vivacité et souligne les traits des figures. Il fait preuve d’une inspiration inépuisable, d’une technique proche de la perfection et d’un vrai talent, d’ores et déjà reconnu. Il s’impose ainsi dans le paysage de l’art contemporain comme un digne héritier du Pop Art.

Desktop
Desktop
Love-story-600x460

« Ce qui a vraiment un sens dans l’art, c’est la joie. Vous n’avez pas besoin de comprendre.
Ce que vous voyez vous rend heureux ? Tout est là .
« 

Constantin Brancusi

Thug Life

« La vie la pute » ( Thug Life/Life is a Bitch ) c’est le slogan qui illustre pour les optimistes ce que la vie a pu leur donner et qu’elle leur reprendra, pour les pessimistes c’est les obstacles qu’elle met en travers de leur route. C’est aussi comme un vieux tattoo de bagnard la façon d’exorciser les difficultés de la vie ou tout simplement dire à quel point on l’aime cette chienne de vie !!!
16114231_479946055509048_3364534263434982941_nFasciné par le dessin, Benjamin Donadieu, commence à tagger dans les rues de Marseille à la fin des années 1980, avant d’étudier les arts appliqués et le stylisme dans l’Ecole Duperré et aux Beaux Arts de PARIS. Cette formation donne alors une orientation plus professionnelle à sa pratique du graffiti. L’année qu’il passe en Indonésie est aussi une importante source d’inspiration, mêlée à une vision nostalgique des voyages qu’il faisait autour du monde.
Installé à Paris depuis 1995, il projette dans les soirées branchées et underground de Paris avec des artistes comme Ninja Thune ou Les Too Many DJ’s sous le nom de « VJ Givetogod », des graphismes souvent traités en bichromie.Desktop

Qu’il s’agisse de commande ou de pratique personnelle, la recherche tient une place considérable dans son travail. Il s’intéresse notamment aux liens entre l’image, dessin, typo et vidéo. Ses créations fusionnent pour happer les spectateurs dans un hypnotisant torrent d’information, aussi beau que radical.

Il travaille alors pour des clients éclectiques venant du luxe ou du milieu underground du vélo et de la moto. Benjamin participe notamment à la création de l’identité visuelle des parfums Diesel, du garage CLUTCH et du blog 4H10.

Desktop

Son travail est présent dans les rayons des parfumeries du monde entier ainsi que dans les galleries

Mais bon, quand même…!

« Ne t’inquiète pas », « Tout va bien se passer », « Sois positive », « Tu vas t’en sortir » … Montrent juste l’inquiétude et la peur de ceux qui les énoncent … Ces mots sont superflus.
« Tu sais, c’est comme ma tante »… Ça t’éclipse et c’est désagréable. C’est refuser d’écouter pour ne pas risquer d’entendre des choses difficiles.

Il est inutile de vouloir à tout prix rassurer. Dire que l’on est là suffit.

Il y a, quand même, quelques pépites ou maladresses qui pourraient presque faire sourire, si elles n’engendraient pas la colère .

« Ça va ! C’est qu’ un cancer du sein ! « … 

(J’ai trop d’ chance, moi !)

« Tu ne vas pas mourir ! « …

(Comme toi, le plus tard possible !)

« Après ça ira mieux ! ”…

(Qu’est-ce que t’en sais?)

« Ah ma grand-mère est décédée d’un cancer du sein ! »…

(Toi, tu ne vas pas mourir d’une overdose de diplomatie !)

« Ce ne sont que des petits problèmes de tuyauterie »…

(J’vais en parler à un plombier)

« Ne te plains pas, tu as encore ton Sein »…

(Non mais j’hallucine !!! ça c’est l’élégance suprême)

« Ta cicatrice ? Arrête ! Moi, j’ai des vergetures !! « …

(Euh bah comment te dire ? : T’es bête ou tu l’ fais exprès ?)

“Pense à la mer, aux vacances, à des trucs cool »…

(Ben oui, j’fais que ça !)

« Et, ton fils ? Tu ne crois pas qu’il faudrait le faire suivre ? Il a de quoi être perturbé ! Tu devrais faire plus attention ! « …

(Mais à ce stade ce n’est pas de la maladresse, c’est juste de la méchanceté)

Et… Je suis certaine que j’en oublie !

Y a des jours comme ça où on n a pas assez de cailloux
Forest gump

Litterature-australienne-1eeff

Le plus étonnant dans tout ça, c’est cette capacité à tout absorber … Comme une impression de devenir une poule mouillée. Quelle ironie !
C’est dommage, car ils (elles) mériteraient vraiment d’ se faire baffer… !!

Erriadh

Le village d’Erriadh sur l’île de Djerba, investi par des artistes venus du monde entier pour s’emparer des murs de la ville, est devenu un espace d’expression.
Ce panorama du Street Art mondial est une attraction culturelle incontournable en Tunisie.
De rues en allées, de maisons chics en bâtisses en ruine, ces œuvres forment désormais « Djerbahood », le premier musée des arts de la rue en plein air. Du trompe-l’œil à l’illustration en passant par les fresques et les collages, on retrouve de tout.

stinkfish-01-01-site-djerbahoodDesktop

DiegoKoi

work_in_progress_by_diegokoi-d5gxqaa

Encore un talent formidable…
Ces portraits puissants et intenses ont été réalisés grâce à un simple crayon !

0-MCHvLad8T-zvFj2x-

Ancien tatoueur, DiegoKoi, né Diego Fazio est aujourd’hui reconverti en dessinateur, et passe des centaines d’heures sur chacun de ses portraits, afin de leur donner tout le réalisme dont ils font preuve, et l’on a même du mal à ne pas les confondre avec des photographies en noir et blanc.  Le souci du détail, la perfection des éléments du visage sont incroyables.

Desktop
1-yeLzyi16Q3SXelu94WLi8g

Harlette..

Celle ci, je ne pouvais pas l’éviter  🙂

17352270_983326051803031_5827212097123696514_n

On ne sait rien d’elle si ce n’est que c’est une 175 cc à deux-temps, née en Autriche entre 1924 et 1828, vendue en France sous la marque Harlette-Geco (Gerkinet et Compagnie) qui assemblait ces motos à Jeumont.

Aujourd’hui, elle dort au musée Maurice Chapleur ( Amnéville )

17352402_983326045136365_1975746595632710119_n

Une petite « copie » de H-D de l’époque avec un petit moteur .
En français, Harlette signifie la petite Harley .

Poupée tracas

Une légende raconte que chaque soir au coucher les enfants du Guatemala confient leurs soucis aux « poupées tracas« , puis les cachent sous leurs oreillers et, le lendemain comme par magie, tous leurs soucis ont disparu absorbés par les poupées !!
Ils devront caresser la poupée afin que les peines qu’elle renferme ne lui fassent pas de mal.

51c-rYTzu0L
Si à l’origine de la culture guatémaltèque, ces figurines étaient destinées à soulager les angoisses nocturnes des enfants, elles sont aujourd’hui habituelles dans la vie des adultes. Ces poupées sont utilisées comme anti-soucis et comme amulettes, offrant la possibilité d’évacuer quotidiennement nos souffrances de façon naturelle.
Cette belle tradition met en avant une habitude psychologique très saine que nous devrions travailler chaque jour : décharger l’esprit des préoccupations qu’il peut renfermer pour éclaircir les rêves.

Desktop

« Je suis un noctambule désirant
Vivre la nuit a l’ombre des tourments,
A l’abris des tracas et des bruits,
A l’abris du stress et de l’ennui.
Je dois être un enfant de la nuit
Qui comme l’enfant de la Lune
Craignant la lumière diurne
Contemple la Lune et les étoiles
Dont le firmament est une toile »
Perceval

Déco-moto

La moto est une passion extraordinaire, certains la voient comme un moyen de transport, d’autres comme un état d’esprit. Il est assez inhabituel de voir la moto comme un moyen de décorer sa maison et pourtant certains motards ont réalisé de réelles œuvres d’art pour décorer leur intérieur à partir de pièces de moto.

Desktop
Desktop

la moto peut être une réelle source d’idées de décoration d’intérieur.

C’est la vie, Mélie…

 

Je dois dire que l’hormonothérapie me joue des tours… Et  je ne suis pas complètement en phase avec tout ce que cela  engendre comme bouleversement dans ma vie.
Sauts d’humeur… Bouffées de chaleur… Vertiges… Maux divers et variés… Je suis fatiguée en permanence alors qu’en fait, mes journées ne sont que peu remplies… Et tous les jours j’ai mal au crane : ça va ça vient ! .
Bref, c’est la fête !!
Elle est pas belle la vie ??

Ce que je ne supporte pas c’est de ne plus me reconnaître…
Je suis devenue une VIEILLE !!!!!

Comparé à des handicaps sévères,  j’ peux aller m’ rhabiller avec mes petits troubles . Sauf que sur le moment tu n’y penses pas aux handicapés, tu penses à toi et tu es un peu en colère, encore en colère ! La colère du cancer tu connais ? C’est celle qui fait sauter les plombs une fois de temps en temps, pas toujours au bon moment, pas toujours face à la bonne personne. Mais ça libère de toutes les frustrations que tu endures depuis le début de ta maladie. La colère ne te rapportera rien, tu le sais mais néanmoins tu la gardes ta colère, elle te permet de tenir certains jours…

pilule-main

« Trouvons une alternative ! »
« Y’en a pas !! Mais soyez rassurée, ça devrait s’améliorer »
Ben m’ voilà rassurée !!

Ce médicament me transforme… Les sauts d’humeur sont flippants.

Mais bon… C’est pas l’ bureau des pleurs ici , faut pas abuser non plus !

Rêverie

Après avoir travaillé durant quinze ans en tant que directeur artistique et designer dans une entreprise privée, et suite à un problème physique, Antonio Mora décide de se concentrer sur sa passion : l’art et la photographie.

antonio-mora_13

Dans son projet « Dream Portraits » Antonio Mora réalise des portraits surréalistes envoûtants. Antonio  utilise la technique de la double exposition et superpose plusieurs images pour n’en former qu’une seule. Il réalise alors des portraits d’humains en les combinant avec des paysages, des structures architecturales, des animaux ou encore des images abstraites. Les clichés sont généralement en noir & blanc mais peuvent inclure de temps à autres quelques couleurs délicates pour mieux évoquer l’émotion de la photo.

Anonio-Mora-Photography15-640x884

Le travail de l’artiste Antonio Mora est unique, envoûtant, émouvant. Au travers de ses tableaux, il cherche à titiller notre mémoire en espérant faire remonter des souvenirs de rêves perdus, des moments nostalgiques, tristes, émouvants, tous parsemés de mystère.

Antonio Mora

Il en résulte des tableaux intrigants, mystérieux, propices à la rêverie.

Antonio Mora (2)

« Oh ! laissez-moi ! c’est l’heure où l’horizon qui fume
Cache un front inégal sous un cercle de brume,
L’heure où l’astre géant rougit et disparaît.
Le grand bois jaunissant dore seul la colline.
On dirait qu’en ces jours où l’automne décline,
Le soleil et la pluie ont rouillé la forêt. »

Victor HUGO

Casey Baugh

0aab46ee528e49eda9356e6892f24daeCasey Baugh est un jeune artiste américain qui vit et travaille à New York. Faisant montre d’un talent de dessinateur précoce, Casey  a commencé à vendre ses œuvres à 17 ans, à exposer en galeries dès 21 ans, et bénéficia de sa première exposition personnelle à 25 ans.
Sa technique de prédilection est la peinture à l’huile et le fusain, qu’il pratique dans un style photographique hyper réaliste. Il représente essentiellement la figure humaine et féminine en particulier….DesktopDesktopcasey_baugh-1