« Le mensonge donne des fleurs, mais pas de fruits. »

Je n'ai jamais pu mentir à mon père. Il avait un don : lorsque nous lui mentions, mon frère ou moi, il le savait. S'il nous arrivait de le faire, il avait ce regard indiscret qui nous faisait baisser les yeux. Il disait que nous n'avions pas le droit de mentir à quelqu'un qui nous …

Lire la suite de « Le mensonge donne des fleurs, mais pas de fruits. »

Dès que le vent soufflera, je repartira ♫♫ •

https://www.youtube.com/watch?v=hWtugydBz-Y La plupart du temps, je suis plutôt de charmante compagnie (si-si) Sauf... Sur une plage.(même paradisiaque) Sur une plage, je me transforme en peste imbuvable :Fait trop chaud ! J'ai soif ! Je m'ennuie ! J' veux partir ! J' n'arrive pas à lire... Y a trop de soleil ! Ou elle est ma …

Lire la suite de Dès que le vent soufflera, je repartira ♫♫ •

Bip… Bip… Bip…

Je ne sais pas comment ça se passe chez vous, mais ici, chaque fois que je suis à la maison, c'est le harcèlement garanti !Non non, je ne parle pas de fiancés congédiés ou de déséquilibrés débridés... Je parle juste de téléprospection...(limite arnaque...) Même si je plains énormément les personnes qui travaillent sur ces plateformes, …

Lire la suite de Bip… Bip… Bip…

Gadget, bâillon ou carrément outil d’esclavage…?

Sur les réseaux sociaux, on voit fleurir des messages de rébellion contre le port du masque, sous prétexte de liberté (souvent, les mêmes personnes qui ont allumé le gouvernement sur sa gestion des stocks de masques dès le début de l’épidémie en France et qui refuseront le vaccin lorsqu'il sera là). Je ne te parle …

Lire la suite de Gadget, bâillon ou carrément outil d’esclavage…?

Les printemps se suivent, mais ne se ressemblent pas…

En avril 2009, j'écrivais : "La neige est de retour : mince, zut ! Quel vilain temps ! (Kakaya uzhasnaya pogoda !)... Nous revoici à patauger dans la boue, avec nos bottes fourrées, notre bonnet, nos gants et notre doudoune à capuche... Je veux un ciel bleu, de la chaleur et du soleil." Je vivais …

Lire la suite de Les printemps se suivent, mais ne se ressemblent pas…

La douceur de ma mère, et la sagesse de mon père…

On ne peut pas oublier ces choses-là. Elles me font défaut, aujourd'hui, encore... Ma mère avait toujours le geste, le câlin et le mot qui apaise... Mon père lui, savait encourager, motiver et calmer les doutes... Ils étaient complémentaires... Ils ont su me donner des valeurs et des goûts du luxe : non, pas un …

Lire la suite de La douceur de ma mère, et la sagesse de mon père…