“Ça passera, ça aussi”

silla-hojas-viento

Une légende raconte qu’un jour, un roi a demandé aux sages de sa cour un anneau spécial :
– « Je veux que vous fabriquiez un anneau précieux et qui contienne en lui, caché, un message qui puisse m’aider dans les moments de désespoir. Ce message doit être très court pour y être inscrit
Ces érudits avaient écrit de longs traités, mais ne savaient pas comment trouver un message de deux ou trois mots qui pourrait aider le roi lors des moments où il avait besoin de soutien. Le monarque avait un ancien serviteur qui lui dit :
– « Je ne suis pas sage, ni érudit, mais je connais le message que vous cherchez, car un sage l’a partagé avec moi il y a longtemps.»
L’ancien écrit trois mots sur un petit papier, le plia et le donna au roi avec l’avertissement suivant :
– « Ne le lisez pas, gardez-le caché dans l’anneau. Ouvrez-le uniquement quand vous sentirez que tout a échoué et que vous ne trouvez pas d’issue à votre situation.»
Le moment arriva où le pays fut envahi et le roi dut fuir à cheval pour sauver sa vie alors que ses ennemis le poursuivaient. Il arriva à un lien où le chemin se terminait, au bord d’un précipice. Et il se souvint alors de l’anneau. Il l’ouvrit, en sortit le papier et trouva le message suivant :
– « Ça passera, ça aussi.»
Alors qu’il lisait cette phrase, les ennemis qui le poursuivaient se perdirent dans la forêt, et il cessa bientôt d’entendre les sabots des chevaux sur le sol. Après ce sursaut, le roi parvint à réunir son armée et à reconquérir le royaume. Dans la capitale, il y eu une grande célébration qui se prolongea pendant plusieurs jours. Le monarque voulut partager sa joie avec l’ancien serviteur qu’il remercia de cette perle providentielle de sagesse. Il lui raconté comment ces mots l’avaient aidé à ne pas découvrir sa position ou ne pas à se jeter dans le précipice alors que tout semblait perdu. L’ancien, tout en souriant, car il comprenait la joie du roi, lui demanda :
– « Maintenant, relisez le message.»
En voyant le visage de surprise du roi, qui avait du mal à comprendre l’application du message à ce moment-là, il expliqua :
– « Ce message n’est pas uniquement pour les situations désespérées, mais aussi pour les situations agréables. Ce message sert aussi quand vous vous sentez victorieux.»
Le roi ouvrit l’anneau et lut le message :
– « Ça passera, ça aussi.»
Alors, et seulement à ce moment-là, il comprit la profondeur de ces mots.

silla-hojas-viento

Toute situation passe, que ce soit parce qu’elle reste derrière
ou parce que nous nous habituons.
Il ne reste que nous… qui restons…

18 réflexions sur ““Ça passera, ça aussi”

  1. Oui c’est une belle légendes pleines d’enseignements pour les rois le plus souvent analphabètes de par le passé. On peut accumuler de grandes richesses et beaucoup de pouvoir jalousés et convoités par les hommes. Il faut savoir faire la part des choses avec « ça passera, ça aussi » . La vie a ses hauts et ses bas Sauf que la mort peut nous surprendre au moment ou on s’y attend le moins, laissant derrière nous tous ces trésors pour une mise en terre.démuni avec comme unique butin un linceul l.. »Il a fait tout ça, pour ça »
    Toujours un plaisir à te lire. Bonne soirée.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s