Pensée du soir…

Souvent, nous laissons nos convictions pas toujours légitimes, les équivoques et les agressivités peser bien plus que nos sentiments véritables. En nous polarisant sur le négatif, nous créons une barrière entre nous et les personnes que nous aimons.
les-jardiniers-de-l-ame-tea-9782709638661_0
Notre subconscient est comme une serre dont nous sommes le jardinier. Les fleurs n’y poussent pas forcément comme on le voudrait et peuvent même se faner malgré nos soins. Mais l’important, c’est la façon dont on s’y consacre, et dont on les soigne.
Parfois, il y a aussi des mauvaises herbes que nous nous efforçons d’arracher. Néanmoins, elles réapparaissent encore et encore.
Inéluctablement, les fleurs sont entourées de mauvaises herbes que nous n’aimons pas, mais qui sont là. Est ce une raison pour négliger ces fleurs à cause d’une mauvaise herbe qui vous gêne ?

7 réflexions sur “Pensée du soir…

  1. Et si on acceptait le fait avéré qu’il n’y a pas de mauvaises herbes? Il y a des herbes, c’est tout! Certaines herbes ne nous conviennent pas, elle nous perturbent la vie mais ce sont des herbes. Elles existent! Alors? Je crois que c’est un peu la même chose avec les êtres humains non? Et revendiquer cette affirmation ne m’empêche pas d’avoir parfois envie de traiter au glyphosate certaines personnes ‘mauvaises’… bon, certaines personnes!

    Aimé par 2 personnes

  2. Ah, là, c’est sérieux 😉 Oui oui oui…. Que dire? Je comprends….
    Les mauvaises herbes que nous n’aimons pas, on les retire, encore, encore et toujours elles reviennent…. Alors faire avec? Oui peut-être, mais en essayant de limiter les dégâts. Et à condition que cela ne pose pas une question vitale…. Tant que ce n’est pas carrément toxique.
    Bon cela dit, sinon bien sûr que le parfait n’est pas de ce monde. Et encore heureux! Ce sont les petites imperfections qui font le charme….
    😘💗

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois surtout qu’il ne faut pas se focaliser sur ce que nous n’aimons pas. Il vaut mieux donner toute notre attention à ce que nous aimons… La perfection n’existe pas…

      J'aime

      1. C’est certain, ça, Melie. En ce qui me concerne, plus j’avance en âge et dans la vie, plus je suis tolérantê et le non jugement. Maintenant, on peut aussi tomber aux hasards de la vie sur des situations plus que compliquées et des êtres vraiment « bordelines »…. On ne change pas les gens, ni on ne peut les aider contre leur volonté. Alors quand je sens le conflit arriver et la relation devenir toxique, je fuis…. Parce que la vie est trop courte, trop fragile et d’autant plus précieuse, que je me protège de certains problèmes qui peuvent être évités. Mais ce genre de dilemme est extrêmement rare….

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s