Nancy et Betty Debenham

Pause cigarette : Les sœurs Debenham sur leurs motos BSA (Angleterre – 1925)

Les sœurs jumelles Betty et Nancy Debenham sont des motardes passionnés de moto, souvent vues sur une BSA, accompagnés de leur chien Poncho. 

23 septembre 1925 : Nancy et Betty Debenham

À une époque où les femmes portent rarement des pantalons, et roulent encore moins sur deux roues, elles prennent part à toutes sortes d’événements de moto ; y compris des gymkhanas, des trials et des voyages à étranger.

Novembre 1923 : Nancy Debenham balade un groupe d’enfants sur sa moto (une Douglas de 1923)

En 1927, elles sont choisies pour promouvoir « les motos pour Dames » de la société BSA.

Publicité mettant en vedette deux BSA Model B de 1927 et Nancy et Betty Debenham,

Cependant, elles ne sont pas sélectionnées uniquement pour leur apparence agréable. Ce sont également des motocyclistes robustes, coriaces, courageuses et résistantes à part entière.

Mai 1927 : Les soeurs Debenham à moto sur la piste TT de Crystal Palace.

En effet, elles participent à des épreuves de trial, à égalité avec les hommes, et Nancy a même remporté une médaille d’or à Brooklands Racetrack en 1926.


En 1928, elles écrivent un livre : « Motorcycling for Women ». Le livre reflète une période dorée où il y a plus de motos sur la route que de voitures et n’importe qui peut conduire une moto à 14 ans sans passer de permis ou porter un casque. C’est un guide pratique, joyeux et décalé, d’une époque révolue, où les sœurs racontent leurs expériences, telles que les pannes d’essence, les dangers d’acheter du carburant dans des stations isolées et des histoires de side-cars à la dérive en descendant Plynlimmon Hill, le point culminant du centre du Pays de Galles.
Une grande partie du livre concerne les voyages, avec des conseils sur le camping à moto, et l’évitement des artères modernes au profit des routes secondaires. Les conseils vestimentaires pour les « filles de la route » incluent le choix du couvre-chef et les avantages du bonnet ou du béret en laine par rapport à un casque en cuir dans l’intérêt de leurs cheveux. Mais aussi des conseils beauté comme :
« Si rouler sous la pluie est excellent pour le teint, un peu d’eau de rose, de crème hydratante et de poudre pour le visage sont une protection nécessaire contre les intempéries. »
( J’adore ! )

Londres 1930
1930
1934 : Nancy Debenham part pour un rallye moto à Nottingham avec son chien Bill à bord

 » Le motocyclisme est un passe-temps idéal pour la femme d’affaires fatiguée. Elle peut rechercher santé et plaisir lors de ses précieux week-ends en explorant la campagne et le bord de mer. Elle peut cueillir ses violettes et ses primevères dans les bois au lieu de les acheter en grappes blasées à deux sous, et tout son week-end de vacances ne lui coûtera que le prix de son aller-retour. « 
Debenham

25 réflexions sur “Nancy et Betty Debenham

  1. Oups! J’ai failli manquer ton article. Une situation qui aurait été insupportable pour moi, surtout qu’il s’agit d’une campagne digne des meilleurs publicitaires: EN PROMOTION: DEUX FEMMES EXCEPTIONNELLES POUR LE PRIX D’UNE!
    Merci Amélie.

    Aimé par 2 personnes

          1. En fait, je préfère me faire plaisir quand j’en ai vraiment envie plutôt que de remplir mon dressing avec des vêtements que je ne mettrai pas ou très peu. En fin d’année, je suis sûre que j’ai fait des économies 😀

            Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s