Dionysos ft. Olivia Ruiz – Tais toi mon coeur


Pour moi c’est l’heure de foutre à la poubelle
Mon coeur en bois et pour de bon,
C’est le crane serti d’étincelles
Que je viens donner ma démission.


Allez les oiseaux de mon corps,
Fermez vos belles gueules à passion
Les accidents d’amour à la pelle
Ne m’ont pas toujours donné raison


Tais-toi mon cœur. Je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur. Je ne te reconnais pas
Oh, tais-toi mon cœur. Je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur. Je ne te reconnais pas
Moi je connais seulement celui qui s’emballe


Je me fabrique un cœur de pierre
Pour devenir un grand garçon
Celui dont tu serais fier
Et pourrais tenir une maison


Mais un beau jour comme ça tu te lève
Avec une idée à la con
Fouiller souvenirs et les rêves
Dans la poubelle à passion


Tais-toi mon cœur. Je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur. Je ne te reconnais pas
Oh, tais-toi mon cœur. Je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur. Je ne te reconnais pas
Moi je connais seulement celui qui s’emballe


J’ai des fissures
Dans mes chaussures
C’est à coups sur
Mon cœur de pierre
Qui me fait des tremblements de terre
Tais-toi mon cœur


Tais-toi mon cœur, mon cœur c’est toi
Je croyais que tu t’été tué et elle
Ne se souviendras pas de toi
D’ailleurs c’est pas la peine
De se briser comme ça
Tu vas encore lui faire peur

Oh tais-toi mon cœur, tais-toi mon cœur.
Je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur. Je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur. Je ne te reconnais pas
Écoutes moi. Je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur. Je ne te reconnais pas
Écoutes moi. Je ne te reconnais pas
Oh, tais-toi mon cœur. Je ne te reconnais pas
Tais-toi mon cœur. Je ne te reconnais pas
Oh, tais-toi mon cœur. Je ne te reconnais pas,
Je ne te reconnais pas