La beauté du doute – Florent Pagny

La lueur de nos coeurs quand le jour se lève
Où se cache l’amour quand il dort?
Il y a tant de choses qu’on ignore
Est-ce-qu’il faut choisir une vie sans ratures
Ou écrire sans relire, suivre l’aventure
Le futur nous joue des accords
Qu’on ne peut pas connaître encore
Il m’a fallut des voyages et des mirages pour être sûr de moi
Aujourd hui je sais que je ne sais pas
Ne me demande pas où se trouve le droit chemin
Même si chacun a le sien personne ne connaît sa route
Et c’est la beauté du doute
Si tu perds un combat, donne à ta vie d’autres chances
Personne ne connaît d’avance tous les parfums que l’on goûte
Et c’est la beauté du doute
Où vont nos prières, où fini le ciel
Qui écoute le long des routes quand nos voix se mêlent?
On chante une mélodie fragile
On avance perdus dans la file
Le passé nous suit, on le voit de loin
Bien caché, est-ce-qu’il sait ce qu’il y a demain?
Il nous faut renoncer parfois
Pour trouver le meilleur en soi
Il t’en faudra des errances
Des nuits qui dansent
Pour comprendre à la fin
Qu’on ne connaît jamais son destin
Ne me demande pas où se trouve le droit chemin
Même si chacun à le sien personne ne connaît sa route
Et c’est la beauté du doute
Si tu perds un combat, donne a ta vie d’autres chances
Personne ne connaît d’avance tous les parfums que l’on goûte
Et c’est la beauté du doute
Rien ne sert de savoir
Les couleurs de nos villes, les douleurs ou les envies
On comprendra plus tard
Ce que nous dit aujourd’hui
Je ne connais pas l’histoire
Mon parchemin je l’écris sur une page infinie
Ce que j’écrirai demain
Je n’en sais rien
Ne me demande pas où se trouve le droit chemin
Même si chacun a le sien personne ne connaît sa route
Et c’est la beauté du doute
Si tu perds un combat, donne à ta vie d’autres chances
Personne ne connaît d’avance tous les parfums que l’on goûte
Et c’est la beauté du doute
Ne me demande pas où se trouve le droit chemin
Même si chacun a le sien personne ne connaît sa route
Et c’est la beauté du doute
Si tu perds un combat, donne à ta vie d’autres chances
Personne ne connaît d’avance tous les parfums que l’on goûte
Et c’est la beauté du doute

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s