Boulevard des airs – Ce gamin-là

Je vois un enfant qui se traîne
Se traîne jusqu’à la cour
On dirait que sa mère l’emmène
L’emmène jusqu’aux vautours
On dirait qu’on joue une scène
Une scène qu’on connaît tous
Et c’est toujours, toujours les mêmes
Les mêmes acteurs autour
Et y’a le monsieur qui tape des mains
Et c’est pas le son qui le prend
Mais c’est toujours le même refrain
Quand monsieur tape l’école reprend
Et ce gosse là c’est moi
Je le vois comme un inconnu
Je ne sais pas, je ne sais plus
Et dis petit, te rappelles tu?
Vois-le, voilà
Ce gamin-là, c’est moi
Vois-le, voilà
Ce gamin s’en va
Vois-le, voilà
Ce gamin-là, c’est moi
Vois-le, voilà
Ce gamin-là s’en va
Est-ce que tu t’rappelles
Je vois un enfant qui découvre
Les yeux des filles et le docteur
Et je voudrais le mettre en garde,
Lui dire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s