La vie secrète

15965800_1696766607281833_1160904791843516003_nOn s’essaie à la vie,
on veut oublier les chambres en enfilades
des échecs,
on regarde défiler les plaisirs,
la solitude,
on sait la sécheresse des mots,
et du cœur,
on voudrait changer d’être, de peau,
de soi,
on hait la demande, l’attente,
le sacrifice qu’il faut payer,
on désire effacer les traces, survivre dans le vide,
on garde seule et vivante la beauté des choses,
on la comprends mieux que les êtres,
elle dilate le cœur , dispense son ravissement,
elle réconcilie soi et le monde,
enfin un.

-Sylvie Fabre G. La vie secrète