Il y a des choses surprenantes…

Le passé abonde de situations qui peuvent paraître étonnantes de nos jours. Ainsi, à une époque, pas si lointaine, nos écoles offraient à leurs élèves de quoi picoler : pas moins d’un demi-litre de vin par repas à la cantine. Lorsqu'il n'y avait pas de cantoche, les enfants partaient à l'école le matin, avec leurs livres, …

Lire la suite de Il y a des choses surprenantes…

Les lettres de « rouspétance »

J'ai découvert Ernestine Chasseboeuf et ses « lettres de rouspétance » par hasard. Elle ne connaissait ni Facebook ni Tweeter, alors, elle envoyait des missives à travers la France pour s'exprimer, pester ou réclamer. Et des sujets qui la hérissaient, il n’en manquait pas. Elle pouvait tout aussi bien écrire au programmateur de Télérama, qu’à …

Lire la suite de Les lettres de « rouspétance »