Et blablabla… Et blablabla…

La force est en toi (et blablabla). Quand tu veux tu peux (et blablabla et blablabla).. Ce que l'on croit devient notre réalité (et blablabla et blablabla et blablabla)... (Comme s'il suffisait de le dire ou de le vouloir, pour l'avoir... Mais bien sûr ... !) Ton temps est limité, ne laisse pas le brouhaha …

Lire la suite de Et blablabla… Et blablabla…

Le temps ne balaye pas tout…

Voilà peut-être la question la plus difficile de toute l'aventure humaine : Est-il réellement possible de toujours regarder en avant, comme on nous encourage sans cesse à le faire, ou bien devons-nous garder certains vestiges essentiels de notre passé, si douloureux soient-ils, comme un rappel que certains aspects de la vie nous transforment si profondément …

Lire la suite de Le temps ne balaye pas tout…

Les printemps se suivent, mais ne se ressemblent pas…

En avril 2009, j'écrivais : "La neige est de retour : mince, zut ! Quel vilain temps ! (Kakaya uzhasnaya pogoda !)... Nous revoici à patauger dans la boue, avec nos bottes fourrées, notre bonnet, nos gants et notre doudoune à capuche... Je veux un ciel bleu, de la chaleur et du soleil." Je vivais …

Lire la suite de Les printemps se suivent, mais ne se ressemblent pas…

« L’heure me regarde et je regarde l’heure. »

Aujourd'hui, nous sommes mercredi. Et ça tombe bien : C'est la Journée mondiale de la procrastination ! Procrastiner... (du latin pro « en avant » et crastinus « du lendemain »)... Ma grand-mère appelait ça "avoir la flemme". Ce n'est pas appliquer le "carpe diem" : Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain... …

Lire la suite de « L’heure me regarde et je regarde l’heure. »

Vis chaque raclette comme si c’était la dernière !

On a jamais raison de se sentir malheureux, aussi persuadé que l'on soit, du contraire. Avoir mal n'est jamais bénéfique. Avoir mal ne prouve rien. Avoir mal ne prouve pas qu'on a raison. Avoir mal ne prouve pas qu'on est une personne responsable. La souffrance n'est qu'une petite chose ridicule et nous ne devons jamais …

Lire la suite de Vis chaque raclette comme si c’était la dernière !

La douceur de ma mère, et la sagesse de mon père…

On ne peut pas oublier ces choses-là. Elles me font défaut, aujourd'hui, encore... Ma mère avait toujours le geste, le câlin et le mot qui apaise... Mon père lui, savait encourager, motiver et calmer les doutes... Ils étaient complémentaires... Ils ont su me donner des valeurs et des goûts du luxe : non, pas un …

Lire la suite de La douceur de ma mère, et la sagesse de mon père…