La crieuse publique de la Croix Rousse

Une fois par mois le dimanche à 11 h, place des Tapis, la crieuse publique, Valérie Niquet prends votre parole... Elle déclame, souvent accompagnée de musiciens, vos messages d’amour, vos coups de gueule, mais aussi, vos demandes en mariage, vos annonces de naissances et de décès. C'est le porte-voix de ceux qui n’ont pas la …

Lire la suite de La crieuse publique de la Croix Rousse

Jack et la Mécanique du cœur

Un film de Mathias Malzieu, Stéphane Berla Avec Mathias Malzieu, Olivia Ruiz, Grand Corps Malade L'histoire commence à Édimbourg, en 1874. Jack, un garçon peu ordinaire, naît le jour le plus froid du monde avec le cœur gelé. Le Docteur Madeleine le sauve en remplaçant son cœur défectueux par une horloge mécanique. Jack pourra vivre …

Lire la suite de Jack et la Mécanique du cœur

« Puuung » : Un peu de douceur dans ce monde de brutes.

Sylvie Germain a écrit : "Les petits riens ne sont jamais insignifiants, la beauté foisonne dans l’infime.". Et elle avait raison... Face au temps qui érode le cœur et ride les sentiments, on a parfois tendance à oublier ces petits riens qui enchantent. https://www.youtube.com/watch?time_continue=54&v=DWK-FucR7gc « Puuung », une artiste sud-coréenne, s'est fait connaître grâce à …

Lire la suite de « Puuung » : Un peu de douceur dans ce monde de brutes.

C’est à quelle heure qu’on s’aime ?

"C'est à quelle heure qu'on s'aime ? Parce qu'il est déjà tard, Je vais choper la migraine, À compter nos retards, On pourrait prendre d'l'avance, Sur le train de nos envies, Remettre un peu d'essence, Pour ne pas caler ici, C'est à quelle heure qu'on s'aime ? Dans cette vie ou une autre, Qu'on mette …

Lire la suite de C’est à quelle heure qu’on s’aime ?

Paperman

https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=1QAI4B_2Mfc "Paperman" est une production de Disney qui a gagné l’oscar du meilleur court-métrage animé, en 2012. Il nous fait voyager à New-York dans les années 40 où les personnages sont immergés dans leur routine quotidienne. Jusqu’à ce que soudain, une brise crée une connexion entre deux jeunes gens : un regard, un sourire, une …

Lire la suite de Paperman

« Love means never having to say you’re sorry »

«Que dire d'une fille de vingt-cinq ans quand elle est morte ? Qu'elle était belle. Et terriblement intelligente. Qu'elle aimait Mozart et Bach. Et les Beatles. Et moi». Ces mots introduisent le roman d'amour emblématique, Love story, d'Erick Segal (1972), qui fut un best-seller avant la sortie du film lui-même. Je l'ai lu il y …

Lire la suite de « Love means never having to say you’re sorry »