Pensée du soir

buddha-1754893__340

Nul besoin de s’appeler Bouddha, ni d’avoir tenu la posture du cobra tous les mardis soir, pour prendre conscience que rien n’est sûr, sinon la mort.

Le métier d’homme – Alexandre Jollien

Je pense que tout est fini…

Je pense que tout est fini
Je pense que tous les fils sont cassés qui retenaient la toile
Je pense que cela est amer et dur
Je pense qu’il reste dorénavant surtout à mourir.

Je pense que l’obscur est difficile à supporter après la lumière
Je pense que l’obscur n’a pas de fin
Je pense qu’il est long de vivre quand vivre n’est plus que mourir.

Je pense que le désespoir est une éponge amère
qui s’empare de tout le sang quand le cœur est détruit.

18033463_1744308779194282_4064121445778364556_n
Je pense que vous allez me renvoyer à la vie qui est immense
et à ce reste des femmes qui ont des millions de visages.

Je pense qu’il n’y a qu’un visage pour mes yeux
Je pense qu’il n’y a pas de remède

Je pense qu’il n’y a qu’à poser la plume
et laisser les démons et les larmes continuer le récit
et maculer la page

Je pense que se tenir la tête longtemps sous l’eau finit par étourdir
et qu’il y a de la douceur à remplacer son cerveau par de la boue

Je pense que tout mon espoir que tout mon bonheur
est de devenir enfin aveugle sourd et insensible.

Je pense que tout est fini.

Alain Borne

Pensée…

La vie a ses hauts et ses bas.
Parfois, il faut s’autoriser à ne pas la juger et laisser le temps au temps…
.
16938741_1853542331527686_4732244368439204968_n
.
Marjorie Besson Photographies

Des glaçons pour ma Banquise

Pour lutter contre la fonte de la calotte glaciaire de l’océan Arctique, des chercheurs de l’université de l’Arizona ont étudié la possibilité de recréer de la glace grâce à des pompes.
Pour cela, les scientifiques prévoient d’installer sur des bouées des pompes alimentées par des éoliennes pour aspirer l’eau plus froide des profondeurs et la projeter à la surface de la banquise. Elle gèlerait alors rapidement et permettrait d’épaissir la taille de la calotte glaciaire d’un mètre supplémentaire.

Encore à l’état théorique, un prototype de pompe éolienne devrait voir le jour d’ici la fin de l’année.

Un doute me vient en lisant cet article qui dit : que le volume de la banquise arctique d’été, en 2013, est supérieur à celui de 2012, de 2011 et de 2010.
Peut-on y voir un début d’inversions de tendances, du type de celle qui s’est produite au milieu du siècle dernier ?

Alors ? Glaçons ou pas glaçon dans mon Gin Fizz ?

La vie est parfois imparfaite et injuste !

220353vie

Toutes les sphères de notre vie ne peuvent être en parfaite cohésion. Et si un jour, elles sont parfaitement alignées cela est malheureusement fragile.
Si quelqu’un vous a fait croire le contraire, et bien, il est temps pour vous de revenir sur terre.
Il se présente parfois des difficultés qui nous demandent une grande gymnastique intellectuelle et une extrême sagesse pour pouvoir s’y adapter. Lorsqu’elles arrivent, l’important est le temps que l’on prendra pour revenir à des attentes et une vision réaliste de la vie.

La vie est parfois extraordinaire, mais elle a aussi son lot de difficultés et de tragédies. Et, les difficultés ne vont pas au mérite.

Il faut l’accepter pour mieux rebondir.

Rêver…

Le rêve a toujours suscité de nombreuses questions de par l’étrangeté de son contenu, et aussi de l’impact émotionnel qui y est associé.

850_400_interpretation-des-reves-l-influence-de-la-lune-sur-les-reves.
Freud  dirait que chaque rêve est une mine d’informations sur nos désirs les plus profonds.

.

Tout le monde rêve. Cependant, nous n’avons pas tous la même capacité à rêver et, encore moins, à nous souvenir de nos rêves.
Pourquoi avons-nous parfois souvent l’impression de ne pas rêver?
Pourquoi les oublie-t-on ?
Est-ce un tri pour ne pas encombrer notre mémoire ?
Ou est-ce pour les refouler ?

.
Le rêve camoufle les informations qu’il porte en lui derrière des images banales ou, au contraire, extraordinaires, afin de nous protéger de la crudité de nos pulsions. Mais si notre besoin de contrôle prend le dessus, alors nous refusons, inconsciemment, de nous laisser surprendre par ces révélations qui pourraient nous effrayer.

reve.jpg.

Pourquoi nous souvenons nous clairement de certains ?
Est-ce notre subconscient qui nous envoie des messages ?
Possèdent-ils un sens ?
Nos rêves sont ils le reflet de notre état d’esprit, de nos inquiétudes comme de notre bonheur ?

nightmare-455776_960_720.jpg
Et nos cauchemars : que traduisent-ils ?
Sont-ils le reflet amplifié de situations vécues ou d’émotions ressenties qui ont une connotation négative?
Peuvent-ils ainsi mettre en lumière un problème qui suscite plus d’angoisses et d’inquiétudes que l’individu qui en rêve ne veut le croire?
Est-ce notre inconscient qui tente de nous signaler un problème ou une situation conflictuelle ?

Vous avez 2 heures pour répondre à mes questions 😀
Merci

Murphy était un optimiste…

Oui-oui ! La tartine tombe TOUJOURS du côté beurré ! 

Et pourquoi donc ?? 

Parce que le côté beurré pèse plus lourd et arrive le premier en bas ?

Ben voyons !

Murphy---Principe

Et si l’explication ne dérivait pas uniquement d’une loi scientifique, mais aussi de la fameuse loi de Murphy  ou Loi de l’Emmerdement Maximal (LEM) qui remonterait aux années 1947-1949 et aurait été développée aux États-Unis par un ingénieur en aérospatial de l’US air force : Edward Murphy ?

« Tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera nécessairement mal »
Edward A. Murphy Jr.

 Il en découle toute une liste (que vous trouverez ici) . Ce sont les lois de la vie quotidienne (amour, nourriture, travail, informatique)… Si dures, mais si vraies !!
Nous la vérifions presque tous les jours. C’est surement la loi empirique la mieux vérifiée, hélas !
Il est parfaitement évident que la grande majorité des aspects de la LEM, de ses ajouts et de ses corollaires sont exagérés à l’extrême.
En revanche, un bon nombre des dérivés peuvent sembler fondés. comme : « L’autre file avance toujours plus vite. » Cette loi est fausse de façon évidente, alors qu’en effet, nous pensons en avoir maintes fois observé les effets pervers…. Ici, il s’agit donc d’une loi subjective au sens où vous vous souvenez plus souvent d’un cas de figure défavorable et où c’est ce cas de figure qui est érigé en loi, loi au caractère inévitablement pessimiste.m-mag-loi-murphy-miblog-8 (1)

La philosophie selon Murphy : Souriez…demain, ce sera pire !

C’est seulement après que l’hôtesse a servi le café, que l’avion traverse une zone de turbulences.
Peut-on conclure que le café est la cause principale des turbulences en altitude.? 😀

La vie…


Port2_028

Je te ferai résiliente. Je te ferai renaître. Je t’aiderai à endurer les dérapages, à ramer contre vents et marées, à apprendre le trésor de la force émotionnelle avec douceur. Car moi, la vie, je me compose de bons et de mauvais moments, de difficultés et d’opportunités, de moments spéciaux, d’empreintes, de cicatrices, de solitude, de compagnie, d’anxiété, de calme, et de cette sagesse que nous forgeons après les embûches les plus chaotiques.

le_chemin_de_la_gloire_by_j_and_r (1)Lorsque nous examinons notre histoire, nous comprenons que tout ce que nous vivons forme notre personnalité. Ce sont les blessures qui nous construisent et nous aident à rester courageux dans l’adversité.
Chaque pierre sur le chemin nous aide à réévaluer notre objectif et nous donne la possibilité d’apprendre.
Les personnes les plus belles sont celles qui ont connu la défaite, la souffrance, la lutte, la perte et qui ont trouvé une manière de sortir de ces profondeurs. Ces personnes ont une appréciation, une sensibilité et une incroyable compréhension de la vie.

Personne ne naît parfait. l’apprentissage et la réussite naissent des cendres de nos erreurs.

.
.

Il est très fréquent qu’une préoccupation s’empare de nous et que nous nous retrouvions à tourner et à retourner un sujet de milliers de fois dans notre tête, sans repos.
Et… Le chemin nous semble long avant que nous ne trouvions la solution au problème, ou que nous acceptions de vivre avec.

Femme-tete-oiseaux.
 Se préoccuper, de manière anticipée, de ce qui peut survenir n’empêche pas que cela arrive. Cela nous ancre plus profondément dans le problème . Notre esprit est envahi par le futur, ce qui l’empêche de profiter du présent.

Auto conviction

Douter…

IMG_8150Quand je doute, je ne sais que faire ni penser, et mon jugement se trouve suspendu. Je ne renonce à aucune des alternatives qui s’offrent à moi et ma volonté ne parvient pas à se décider…
C’est lorsque je veux m’assurer de bien choisir, de ne pas me tromper, que le doute s’empare de moi et me paralyse.
Je retiens ma décision tant que me font défaut les raisons qui me permettraient de trancher….C’est uniquement parce que j’ignore la vérité que je me met à douter.

Le doute, loin de nous conduire à renoncer à la vérité,
est au contraire un passage obligé.


Lorsque je crois être dans la vérité, il suffit de la découverte d’une erreur pour que cette découverte vienne ébranler toutes mes certitudes : et si tout ce que je crois encore vrai était également faux ?
Alors, le doute me saisit, toutes mes croyances sont ébranlées. Je ne suis pas en mesure de réformer ma pensée et de me défaire de mon erreur éventuelle.
Qui me dit alors qu’il n’en va pas de même pour toutes mes croyances ?
 

Encore faut-il avoir accès à la vérité ! 

Le doute serait-il l’étape nécessaire à la prise de décision afin de s’assurer que nous possédons une certitude absolue, à partir de laquelle il sera possible de tout reconstruire ?

point_interrogation_2

Promis ! … Demain, j’ parle de motos