Le penseur malgré lui – Grégoire Lacroix

.
.

12928194_250987308580058_5454737363589238827_n

Ce qui rend les poissons tristes c’est que, quand ils pleurent, personne ne s’en aperçoit.

 Grégoire Lacroix

.
.
On peut rire de tout, mais pas n’importe comment. Grégoire Lacroix jongle avec toutes les formes de textes courts, pensées ou réflexions absurdes…

« La démocratie, c’est la liberté de dire qu’on en manque. »
« Un conseil : ne testez jamais vos freins au bord d’une falaise. »
« Si, plongé dans un liquide, vous ressentez une forte poussée du haut vers le bas, c’est que quelqu’un vous veut du mal. »
« Je suis assez énervé à l’idée que mon voisin pense que j’en suis un moi-même. »
« Le ballon de rugby, c’est un œuf de pack »
« Ce qui rend les poissons tristes, c’est que, quand ils pleurent, personne ne s’en aperçoit »
« On ne peut pas tout diviser : un demi-trou, c’est encore un trou. »
« Le coq de ma basse-cour est vraiment stupide. Quand vient l’heure d’été, il ne sait jamais s’il doit chanter une heure plus tôt ou une heure plus tard. »
« Où se posaient les hirondelles avant l’invention du téléphone ? »

J’adore ça

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s