Ilse Thouret

Ilse Thouret était une pilote moto et automobile allemande , athlète et journaliste sportive.

Ilse née le 19 août 1897, à Hambourg, dans une riche famille allemande. Son père, Heinrich Randad (1855-1938), homme d’affaires, et sa mère Caroline Magdalene, née Kahl (1870–1952) lui donnent une excellente éducation.
À l’âge de onze ans, en 1908, elle devient championne de gymnastique de Hambourg. 
En 1917, à l’âge de 20 ans, elle débute sa carrière avec le hockey, au Uhlenhorster Hockey-Club de Hambourg, dans la première équipe féminine.
Trois ans plus tard, alors qu’elle vient de se marier avec le capitaine Karl Thouret, elle devient deux fois championne d’Allemagne en canoë : en monoplace et en conduite d’obstacles en eaux vives. En 1921, elle est Championne d’Allemagne de canoë en double, avec Hans A. Goerne. En 1923, elle reçoit sa première médaille d’or et en 1924, elle est Championne d’heptathlon de Hambourg.
De 1924 à 1928, elle entraîne l’équipe de hockey allemande.

Ilse Thouret Couverture de Motorrad 1927

En 1927, elle achète sa première moto : une Mabeco de 750 cm³ et elle remporte sa première course. Elle roule continuellement, se battant avec succès contre des concurrents masculins, et cela, à une époque où peu de femmes roulent à moto.Sans négliger son travail d’entraîneuse, elle s’active sur les pistes et les résultats sont là : elle enchaîne les victoires. Else tente ensuite de participer à une course sur circuit à Farmsen, mais les officiels lui interdisent le départ, bien qu’elle ait réalisé les meilleurs temps aux entraînements, simplement parce que les femmes ne sont pas autorisées à courir. Déçue, elle se tourne vers l’enduro. 

Mais, en fin de l’année 1928, après la mort de son mari, elle abandonne sa carrière sportive professionnelle pour s’occuper de ses filles : Anneliese (9 septembre 1920-1961), une passionnée de sport automobile, qui deviendra tour à tour, chanteuse et traductrice. Et Elga (5 février 1922-8 février 2016), une sportive et journaliste automobile.
Toutefois, pour gagner sa vie, elle reste dans le domaine sportif : de 1930 à 1943, elle est engagée au poste d’entraîneuse du Reich et est responsable de l’ensemble du programme d’entraînement, pour le hockey féminin.

Ilse Thouret a commencé sur une Mabeco mais elle a également conduit un Horex 500ccm.

Elle participe cependant, à titre privé, à des compétitions.

Ilse Thouret avec son équipier, sur un DKW 600 cm3, en 1932

Elle remporte le Heidbergrennen de Falkenberg, dans la catégorie side-car, et devient pilote d’usine, chez Puch, en 1933.

Le Heidbergrennen est une course motocycliste individuelle où le compétiteur s’affronte à une côte naturelle, non revêtue, extrêmement difficile (plus de 45 % de dénivelé en général), ou réputée infranchissable. Le but est d’arriver au sommet le plus vite possible ou de monter le plus haut possible dans la pente.

1933

En 1934, elle établit un nouveau record et gagne sa deuxième médaille d’or, sur l’International Six Days Trail au Pays de Galles

Ilse lit le journal BZ assise sur sa moto DKW, à la première étape des six jours de course (International (Six Days Trial – ISDT) à Garmisch Partenkirchen en 1936
lse Thouret sur son 248cc DKW ISDT en 1937

En 1938, elle fait ses débuts en tant que pilote de course. Elle conduit une Hanomag 1,3 litre ‘Autobahn’, au Rallye des Balkans, en Grèce, avec Christel Meinecke.
Un an plus tard, en 1939, elle est la première femme à recevoir l’insigne d’or du sport automobile. Et peu de temps après, elle empoche le badge Golden Motorsport en tant que première femme-coureur à moto. C’est la plus haute distinction sportive de la ville de Hambourg : la médaille d’or du sport.

Lors du Rallye des Alpes, en 1939 

Après la Seconde Guerre mondiale, à partir de 1950, Ilse forme le trio féminin Thouret avec ses filles Anneliese et. Elles roulent sur sur des NSU-Lambretta, lors des rassemblements nationaux.

Le  » Trio Thouret  » (Elga, Annelièse et Ilse) à l’ADAC Deutschlandfahrt en 1950

En 1951, le trio Thouret devient l’équipe officielle allemande de Vespa et remporte plusieurs médailles d’or, notamment la course d’endurance des 8 h, sur le circuit de Solitude. En 1952, le trio remporte le Trophée de Monaco et le rallye de Madrid.

Le trio Thouret: Elga, Ilse et Anneliese Thouret (de gauche à droite) en 1950.
Vespa Hoffmann. Le BR dans la plaque d’immatriculation représentait la Rhénanie britannique.

En 1954, Ilse gagne le Rallye de l’Acropole pour voitures de tourisme, avec Christel Meinecke.
En1955, elle reçoit le titre de « Meilleure conductrice de cyclomoteur, en Allemagne » sur un Kreidler
En 1959, elle parcourt 17 000 kilomètres, à travers l’Afrique, avec un DKW Munga, de Tanger au Cap, en passant par le Sahara, le Nigéria, le Congo belge, la Rhodésie et l’Afrique du Sud. Cet événement a été couvert dans toute la presse.

Le 20 janvier 1969, elle décède, après une longue maladie.

17 réflexions sur “Ilse Thouret

  1. Cette fois on a atteint des sommets!
    Championne de gymnastique
    Championne sur 2, 3 et 4 roues, moto, side-car et voiture.
    Championne de hockey sur glace
    Championne en canoë
    … le tout dans les années entre deux guerres.

    Merci Amélie d’ouvrir les yeux et fermer la bouche des machos et d’aider à revaloriser toutes les femmes… elles le méritent et tu connais mon affectueuse admiration pour le sexe prétendu ‘faible’.
    Faible? Tu parles!

    Aimé par 4 personnes

  2. Wow!!! Ilse Thouret had an extraordinary career exhibiting impressive athleticism and skillful proficiencies, on motorcycles and many other venues!! Thank you for sharing, Melie 🤗

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s