L’important, c’est d’aimer…?

Mon père disait souvent : « L’important, c’est d’aimer !».
Je l’ai cru… Longtemps… Mon Père était un homme bon et pur. Il croyait sincèrement que lorsque l’on aime, on l’est forcément en retour. Probablement parce qu’il n’a jamais connu autre chose. On apprend que de ses expériences. Je n’ai jamais connu une personne aussi positive que lui. Il a essayé de me l’enseigner, mais la vie a saboté son éducation.

Aujourd’hui, je crois, que si aimer est important, être aimé l’est tout autant, que l’amour n’est pas toujours réciproque et que l’espoir est un mauvais consolateur. Aimer sans réponse, c’est comme désirer le soleil quand il pleut, vouloir voler sans aile ou guetter un bateau dans un aéroport. C’est inutile et ça fait mal. Les faux espoirs sont des blessures invisibles mais douloureuses.

Il paraîtrait que l’amour rend très con…

45 réflexions sur “L’important, c’est d’aimer…?

  1. Mais aimer, c’est aussi deux choses importantes: une force d’apprentissage (parce que ceux qui croisent votre chemin, même s’ils ne vous aiment pas de la même façon, ont quelque chose à vous apprendre), et, en outre, une mesure de la façon dont vous aimez, car en à la fin, vous attirez qui vous êtes et à cause de cela, la façon dont ils vous aiment est le reflet de la façon dont vous concevez l’amour à ce moment particulier.

    Aimé par 2 personnes

  2. Pas très cool pour moi qui ressemble à ton père. Sauf que je n’ai rien attendu en retour. Les temps ont changé et la société a perdu beaucoup de ses valeurs essentielles. Très bonne réflexion Amélie. Bonne soirée.

    Aimé par 4 personnes

  3. Je suis tout à fait d’accord avec ton billet Mélie.
    Aimer et être aimée quoi de plus beau dans la vie
    L’amour ne doit pas être à sans unique sinon c’est du temps perdu
    Bisous du soir Mélie
    Ton papa me fait penser au mien

    Aimé par 2 personnes

    1. Oui, l’amour à sens unique ne peut que faire souffrir. On ne peut pas avancer dans la vie avec de faux espoirs. Il faut être lucide.
      J’ai toujours admiré mon père : c’était mon idole… Alors là, ce n’était pas une critique. Juste une réflexion. En fait, on peut penser certaines choses et puis, la vie nous fait changer d’avis… C’est comme ça..
      Bisous Dany, bonne soirée.

      Aimé par 3 personnes

  4. But it teaches something very profound. In enduring its pain of the ups and downs in our lives it slowly makes us look inside and ask why is this world so against me…and gradually it will answer. In each step we are forever searching for that love and happiness ‘out there’, but it is gently waiting inside us to take that time and look instead of always on the go and not daring to do so. But one day we will have had enough, tired, exhausted emotionally and physically while going through one of life’s horrendous times like a divorce or loss, we will ask the question that we avoid. Why do I feel like this…instead of ‘the world is out to get me’. And the moment you truly look deeper to why you feel as you do, it will answer. Bit by bit you will break down that mask we cover ourselves with from our pain in our childhood, and as a child you know no other way emotionally to deal with pain so you just block it, and carry it on into adult hood. Find that thing that upsets you in all your relationships more than any other thing. That common denominator in them all, and beneath that pain is your answer. Yes, you will have to dig, you’ve had a lifetime of blocking it. But when you finally see it, it will absolutely floor you, knock the breath out of you, because with it will come an understanding of the likes you have never seem. An understand literally that will explain the meaning of life…your life. And the most important bit, that love and happiness we always look for…is the discovery of what has blocked it from our lives. That childhood fear leaves us all thinking we are not good enough or can’t do this or that. And that negative emotional wall is in fact blocking a certain love…our love…the one thing we have always looked for ‘out there’ but is gently waiting for us to find it within. Search inside…and it will find you ❤️ 🙏🏽 🦋

    Aimé par 2 personnes

    1. There is no question here of the search for happiness … It is simply a reflection on the fact that it is useless to hope in the face of a love that is not shared. Going deep inside won’t change a thing. In this case, it is better to take a certain distance. Life is like that, you can’t force it.

      Aimé par 2 personnes

      1. Your right dear lady, it will only speak when it needs to. My only point was that when we find that inner love, what happens on the outside is no longer held in the pain that it used to give. When we ‘want’ something it is always on our minds. A hope for something. When we have it, it no longer matters. Find your love and it will no longer matter, your hope has been met in you, not another. What we don’t realise is, that ever search for that love and happiness is always trying to find it in another, and always missing something. When have we seen a perfect relationship? Find ours and it will be 😀 ❤️ 🙏🏽 🦋

        Aimé par 1 personne

        1. I have no doubts about inner strength … But, for me, life must be much less complicated than that. The time we spend asking ourselves too many questions is wasted time. Life is too short not to really live it.

          Aimé par 2 personnes

    1. L’amour ne se commande pas, je crois qu’il « nous tombe dessus »… c’est pour ça, peut-être que l’on parle de coup de foudre…
      s’il est réciproque : c’est parfait. Sinon, il y en a un qui souffre…

      Aimé par 2 personnes

  5. Bonjour Mélie, j’ai l’impression que nous sommes tous confrontés à ce « dilemme » sur l’amour, aimer et être aimé en retour. Chacun y trouve sa propre réponse, celle qui lui permet d’avancer. Pour alimenter ta réflexion, si tu le veux bien, voici ma contribution. J’ai souvent été confronté à ce problème (et c’est toujours le cas d’ailleurs). J’ai fini par comprendre que j’attends quelque chose de l’autre. Il m’est nécessaire voir indispensable. Il y a comme un vide en moi et j’attends de l’autre qu’il le comble. Je suis attiré par des partenaires similaires, qui espèrent aussi que je comble leur vide. Quand par moment (et ça arrive tôt ou tard et sans méchanceté en plus), l’autre n’arrive plus à combler, il devient pour moi une source de souffrance en même temps qu’il demeure l’être aimé…et ça me rend fou d’aimer mon bourreau. Et c’est réciproque en plus (si si j’ai demandé 😉)…Peut-être que l’amour n’est rien d’autre qu’une aventure avec plusieurs étapes. Peut-être que comprendre cette notion de dépendance, c’est juste passer un cap et que cela ouvre la voie vers une autre manière d’aimer, peut-être l’amour de soi, trouver l’âme sœur ou bien l’amour inconditionnel 🤔?

    Aimé par 2 personnes

  6. Ton père était clairement quelqu’un de bien. A good man dirait-on de l’autre côté de la Manche.
    Malheureusement, l’amour n’est pas… une « bijection » (mais où va-t-il chercher tout ça?) parfois ça marche parfois pas. On peut aussi faire du bien à qqn et ne rien recevoir en retour. Pas grave.
    « May you never love in vain
    « And in my heart you will remain
    « Forever young. »
    (Stay forever young, Mélie, Please, pretty please?)
    🙏🏻

    Aimé par 3 personnes

  7. Il y a parfois en retrait parfois bien lisible en chacun de tes textes une forme de mélancolie désabusée.
    C’est étrange pourtant car se laisse soupçonner une force de vie semblant presque se retenir de s’exprimer franchement.
    La déception ne doit jamais être un prétexte pour ne pas se vivre pleinement, néanmoins parfois par facilité ou par une forme d’épuisement moral il arrive que certains y renoncent.
    Il n’est que d’eux que de le faire.
    Ne pas renoncer à ressentir, à s’émouvoir, à s’émerveiller, à sourire, à rire, à vivre.
    C’est le secret d’un bonheur conquis et non pas espéré.

    Aimé par 2 personnes

  8. Bonjour Amélie,
    On ressent beaucoup de souffrance et d’amertume à travers ce beau texte sombre.
    Il témoigne de la part cruelle qui habite l’âme humaine, mais j’aime à penser qu’il existe un versant plus lumineux, plus heureux. C’est celui qui conduit tes espoirs, même s’ils sont déçus, ils t’auront porté et éclairé ton chemin. C’est dans cette lumière qu’il faut vivre.
    Bonne journée.

    Aimé par 1 personne

    1. Mon père était très important pour moi. Et parfois, lorsque le moral est en berne, lorsque j’ai besoin d’une réponse, j’imagine qu’il me lit ici et qu’il va me répondre 🙂
      C’est très bête… je sais…
      Bon week-end Tony

      J’aime

      1. Anthony'M

        Tu plaisantes ! 🙏
        Moi j’ai toujours su qu’il était près de toi.
        Il veille sur toi Mélie et j’peux même te dire, malheur à celui qui s’en prend à toi.
        Tu as une belle lumière Mélie.
        Belle soirée étoilée pour toi 🌠⭐🌟
        Tony 🧙‍♂️🙌

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s