Vivian Bales «Enthusiast Girl»

La belle, intrépide et inébranlable Miss Vivian Bales, sur sa bien-aimée Harley-Davidson Model D de 1929 .

Vivian Bales est née en janvier 1909, en Floride. Peu de temps après, sa famille déménage à Albany, en Géorgie. Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires en 1926, Vivian achète un single Model B, sa première moto Harley-Davidson.
Elle apprend vite à rouler en dépit de son petit gabarit (1m55 pour 43 kg) et rapidement, fait son premier « grand voyage » avec sa meilleure amie, Joséphine Johnson, jusqu’à Saint-Pétersbourg, en Floride, sur une distance de près de 500 km.

Vivian et Josephine Johnson (écrivaine) pendant leur voyage

Motivée par son expédition réussie et avide de plus d’aventures, Vivian décide d’échanger son single contre un modèle 45 Twin D de 1929.
Forte de sa nouvelle moto, elle écrit à Hap Jameson, rédacteur en chef de The Harley-Davidson Enthusiast, lui disant qu’elle aimerait partir en solo vers le nord sur sa moto.

Bien que Harley-Davidson ne sponsorise pas officiellement le road trip, elle est nommée « Enthusiast Girl » et reçoit deux chandails qui confirment le titre.
Elle a ensuite reçu ce trophée.

Son célèbre trajet est relaté dans le magazine et est toujours l’un des circuits les plus célèbres de l’histoire de la moto : Baltimore, Maryland, Wilmington, Delaware, Philadelphie, Pennsylvanie, Trenton, New Jersey, Newark, New Jersey et enfin, New York.
Dans chacune des villes qu’elle traverse, Vivian rencontre les notables et les concessionnaires Harley-Davidson, dont la plupart se portent volontaires pour soutenir son expédition. Elle rencontre même le président Hoover.
En tout, elle voyage pendant 78 jours et parcourt plus de 8 000 km.
En mai et novembre 1929, Vivian Bales apparait sur la couverture du magazine « The Harley-Davidson Enthusiast« . C’est la première femme à l’avoir jamais fait.

Après sa célèbre randonnée, elle continue à faire de la moto, effectuant des cascades lors de courses de motos à Tallahassee, en Floride.
Plus tard, Vivian déclare que son expérience Harley-Davidson reste l’une des plus importantes de sa vie.

C’est tellement important qu’avant son décès, le 23 décembre 2001, elle demande un défilé de motos à ses funérailles. Son souhait est exaucé par Flint River Harley-Davidson d’Albany.
Pour « Enthusiast Girl », c’est une expression finale de l’esprit libre de tous les pilotes Harley-Davidson.
Aujourd’hui, il y a plus de motardes, mais c’est toujours un « sport » dominé par les hommes. Pourtant, rien ne doit empêcher une femme de rouler, d’entendre sa moto rugir et de profiter d’une balade.

30 réflexions sur “Vivian Bales «Enthusiast Girl»

  1. Il y a vraiment de plus en plus de femmes qui roulent. J’en connais presque autant que de mec. Rouler avec elles est un bonheur. Elles font moins les kékés…

    Merci pour cet article, et vive la moto.

    Aimé par 5 personnes

  2. Faut-il que je sois ‘transcendé’ pour évoquer l’angélus du soir, moi l’odieux mécréant… Le sourire de cette femme m’a laissé sans voix. Quelle beauté… de plus sur une bécane qui ferait aussi réagir de manière libidineuse, même un taliban.
    Merci Amélie, comme d’hab!

    Aimé par 3 personnes

          1. Tous les trois mois peut être un peu pesant, mais c’est aussi un bon moyen de contrôler. Quand à l’hormonthérapie ça donne je coris d’excellents résultats. (Ma fille aînée, mèdecin – infecto – travaille à l’Institut du Cancer ici.)
            Pas de quoi ma grande. Tu sais que tu as des amis un peu partout dans le monde. Biz.

            Aimé par 1 personne

              1. J’imagine l’angoisse avant les tests, et en attendant les résultats. Plus d’ongles sûrement?
                Mais comme tu le sais, chaque jour, chaque semaine, chaque moment qui passe est une victoire.
                Bonne nuit ma grande. 🙏🏻

                Aimé par 1 personne

      1. Merci de compenser. C’est très curieux mais depuis qqs ann´és j’ai de + en + de mal avec les doubles consonnes. (Ce qui ne m’arrivait jamais avant) En fait je me mélange entre l’anglais et le Français, qui n’ont jamais les mêmes doubles consonnes. Sans parler de l’Espingo qui n’en pas pour ajouter à la confusion. Bonne nuit. 🌙

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s