Linda Bootherstone

Linda Bootherstone est une motarde aventurière britannique-australienne. Elle parcourt le monde à moto depuis plus de cinquante-cinq ans et continue de rouler à 72 ans passés.

En 1963, alors qu’elle a 17 ans, Linda Bootherstone s’inscrit dans une école de conduite parce qu’elle pense qu’un permis de conduire moto lui est indispensable.
Quelques mois plus tard, elle a l’occasion de participer à un festival de motos en Allemagne.
Depuis, elle n’est jamais retournée au Royaume-Uni et a consacré sa vie à faire le tour du monde à moto.
En six ans, elle a parcouru toute l’Europe.
En 1969, sa famille déménage en Australie. C’est là qu’elle commence un périple de 4 ans, à travers l’Australie.
Après une pause (économique) de deux ans, elle part visiter l’Afrique de 1975 à 1976..

À son retour, elle manque de fonds et fait une pause de plusieurs années.
Puis, elle reprend ses voyages en 1984 avec l’Amérique avant de consacrer un voyage spécifique en Ukraine.
De 1990-2004, Linda retourne en Europe.
En 2015, elle découvre l’Amérique latine avant de retourner en Afrique l’année dernière.

Linda Bootherstone, qui finance sa tournée mondiale, trouve toujours des emplois temporaires dans les pays qu’elle traverse. Quand elle prend une pause, elle prend son stylo et écrit ses aventures, puis imprime des livres qu’elle vend.
Linda a écrit trois livres fantastiques sur ses voyages et prétend avoir assez d’histoires de ses voyages pour en publier quelques autres…

Une moto donne le plus grand plaisir ; vous roulez, vous sentez l’air naturel et interagissez avec un large éventail de personnes tout au long de votre voyage.
Déclare-t-elle à KT Press.

17 réflexions sur “Linda Bootherstone

  1. Quel joie pour moi de pouvoir à nouveau lire (mais seulement un peu!) tes histoires de femmes à moto. Je n’ai pas besoin de te répéter mon affection pour les femmes… et un peu quand même pour la bécane!
    Il y a eu hier 3 mois exactement que je me suis fait charcuter mon oeil valide. J’ai récupéré plus de 50% d’acuité visuelle, ce qui paraît peu mais est suffisant pour recommencer à lire (pas trop, car je fatigue!) et à conduire un peu (autorisation de mon ophtalmo, bien sûr). Ma vie est toujours aussi passionnante mais à un rythme très ralenti. Mais c’est probablement la bonne nouvelle, que Cornelia confirme (!) car je passe moins d’heures devant l’écran et plus en sa compagnie. Du reste demain pour partons dans les montagnes près de chez nous (trajet de 30 minutes en camping car) promener notre chienne Alma, lire un peu les magazines en retard, passer une nuit, sans quitter le territoire de notre commune, ce qui serait’interdit par les mesures de confinement.
    Merci à toi pour ton gentil mot que m’avait lu ma femme.

    Le 9 décembre j’aurai 79ans (Pffffffff) mais avant j’aurai une pensée pour ton petit sagittaire.
    Bien amicalement à toi!

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis très contente de savoir que tu vas un peu mieux et que ton œil reprend du service.
      Prends soin de toi et ne fatigue pas ton œil inutilement.
      Bonne convalescence
      Amitié

      J'aime

      1. I agree dear Melie. When I was young. I was a wanderer. I went to forty counties and 48 states. Today I am regaining the need to travel. Next year. I hope to roam Canada. I taught my daughters and my grandchildren. To enjoy a good adventure.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s