Journée internationale de l’empathie

Ecouter sans empathie, c’est comme regarder sans voir…

L’empathie, c’est rester affectivement éloigné de la personne qui nous explique sa réalité.
C’est émettre un jugement ou une critique qui, au lieu d’aider, œuvre comme une barrière qui bloque la connexion émotionnelle.
C’est aussi rire devant la détresse d’autrui.
Le manque d’empathie se manifeste par l’indifférence, la colère, l’agressivité et même le blâme…

Qui n’a pas connu cette sensation de transparence en parlant avec une personne dont les pensées étaient à des années-lumières de nos préoccupations ? Que ce soit parce qu’elle était centrée sur elle-même ou parce que ce qui nous arrivait ne l’intéressait pas, elle ne cherchait pas à comprendre et ne pensait qu’à son bien-être.
On s’en souvient longtemps…

L’empathie, c’est comme donner à quelqu’un un câlin psychologique

Ce sera ma pensée, du jour…

17 réflexions sur “Journée internationale de l’empathie

  1. tensnakeremix

    Agnès Ledig a dit ; « L’empathie c’est de tendre la main à celui qui est dans le trou, ce n’est pas sauter dedans pour l’aider à remonter »

    Aimé par 6 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s