Il parait que le temps file et disparaît si l’on ne s’en occupe pas.

Le temps n’est rien… Rien d’autre que l’idée que l’on s’en fait… Sable émouvant de nos pensées temps-taculaires : imparfait de l’indicatif, subjectif antérieur intérieur, infini, passé décomposé, futur inconditionnel, présent simple…
Le temps est pâte à modeler…
Laissons le glisser sans nous dé-filer, parce que rien ne nous le rendra…

Pourtant, le temps est là.
Impudique, il est là…
Sadique…
Parfois…
Il existe…
Je le vois…

Peut-être…

 Voir un univers dans un grain de sable,
Et un paradis dans une fleur sauvage.
Tenir l’infini dans la paume de la main
Et l’éternité dans une heure.

William Blake

39 réflexions sur “Il parait que le temps file et disparaît si l’on ne s’en occupe pas.

  1. Le temps est comme un bas. Tout le « temps » filé…
    Il y a long-temps, très, quand les bas étaient rares et chers, ma mère mettait juste une larme de vernis à ongle quand un bas menaçait de filer. On pourrait essayer avec le Temps?
    Merci pour tes pensées. Et pour le sourire.
    Bonne, très bonne soirée, Mélie.

    Aimé par 1 personne

    1. On sent le spécialiste des bas 😀
      Le temps est comme un fleuve : rien n’arrête son cours…. (Même pas un tube de super glue 🙂 )
      Très bonne soirée également, Brieuc

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s