Obsolescence… Ou pas…

Nous vivons dans l’ère de l’obsolescence programmée. Presque tout a une échéance.
Ou pas…

Dans ce monde où les impermanences sont à l’ordre du jour, je veux croire aux amours qui ne s’avouent jamais vaincus. Il faut juste apprendre à marcher parfois sur la corde raide, savoir se rassurer malgré les écueils qui nous font douter de nous-même…

La vie n’est pas une boite à musique aux accords parfaits où toutes les notes s’accordent avec toujours. Si l’on veut garder le rythme,
il ne faut pas débrancher dès que le disque grince…

28 réflexions sur “Obsolescence… Ou pas…

  1. J’ai encore des machines « de mon temps » comme disent les vieux cons!
    Des perceuses, meuleuses, ponceuses professionnelles qui valaient toutes entre 600 et 1500 euros, donc un demi-salaire mensuel de l’époque. Certaines ont entre 30 et 40 années de bons et loyaux services. Elles fonctionnent encore à la perfection. Bon, je sais qu’elles sont un peu plus lourdes que les merveilles ‘low cost’ de Leroy-Merlin, Castorama et ‘japonaiseries’ actuelles.
    Mais qui veut encore payer le prix pour la pérennité de ce genre de matos?

    On pourrait faire un rapprochement facile avec les ‘amours’, qui comme délice et orgue, sont hermaphrodites: masculin au singulier et féminin au pluriel… Allez y comprendre quelque chose.
    En ce qui concerne les rapports affectifs, mon seul espoir est que jamais personne ne paie des ingénieurs (avec mes affectueuses excuses à mon ami Gilles) pour en programmer l’obsolescence.

    P.S. 1: Vous vous mettez au lit avec un ou une partenaire et lui promettez l’amour éternel.Même jusqu’au matin. Et si, dans ce cas précis, l’éternité se résumait à quelques heures de passion?
    P.S. 2: Pardon de faire des rapprochements entre outillage et amour… mais il faut se mettre d’accord sur la durée de l’éternité non? Pour ma part j’ai toujours plébiscité l’intensité de la passion… ce qui ne l’empêche pas de durer!

    Je vous aime toutes et tous… éternellement!

    Aimé par 2 personnes

  2. «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme» attribuée à Lavoisier, est simplement la reformulation d’une phrase du philosophe grec Anaxagore: « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau ».
    Je pense que ces deux maximes répondent au sujet de ton articles. Rien ne se perd définitivement.
    Sauvegarder le rythme de son « Cœur » est le meilleur moyen d’apprécier la vie.
    Bonne fin de journée. Je te transmet mon amitié.

    Aimé par 2 personnes

  3. Obsolescence en matos à nous de savoir si nos besoins réels valent des changements incessants.Je sais que ce n’est pas le cas pour avoir une vie heureuse.
    Obsolescence en sentiment c’est diffèrent:ils peuvent changer avec le temps et aller vers plus de douceur,de compréhension ou de lassitude (soyons lucides).C’est un mélange de plusieurs ingrédients qui fait durer un lien.Tout est question de dosage.Obsolescence ça peut arriver ou pas!!!
    Bonne soirée à toi

    Aimé par 2 personnes

  4. Amélie, lamentablemente nos han enseñado que casi todo es desechable y carece de porvenir. Y así es, las cosas dejan de funcionar y lo que un día fue moda e ilusión, al siguiente caduca y se transforma en ayer, en recuerdo o en olvido. Lo malo es cuando esa idea traspasa a las personas y al amor, hasta convertirnos en objeto. Nosotros valemos y aunque somos temporales, podemos trascender. Me gustó tu publicación. Saludos.

    Aimé par 2 personnes

    1. En los días de nuestros abuelos, cuando rompieron algo, lo repararon en lugar de tirarlo … Y creo que en ese momento, la gente era mucho más sabia que nosotros. ..
      Buenas tardes santiago

      Aimé par 2 personnes

  5. Parfois je pense à mon obsolescence, et soudain je réalise l’extrême futilité de choses du quotidien.
    Cette lecture m’a permis de me remettre à niveau, sortir du guidon, voir la réalité en face, et profiter de l’essentiel avant date de péremption. 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Haha. Et le disque grince beaucoup ces derniers temps…
    (De toutes les matières, c’est la ouate qu’elle préfère…)
    J’ai commis l’erreur ce matin de chercher la chanson sur mon portable et depuis elle tourne elle tourne dans ma tête…)
    (C’est la ouate…)

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, il grince un peu… 😀

      Y a pire comme chanson : jour, j’ai fredonné (presque en boucle)
      « Qu’est-ce qu’on est serré, au fond de cette boite,
      Chantent les sardines, chantent les sardines, » 😀 😀

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s