Pensée…

Je pense que la solitude découle de l’indépendance et de la liberté, et qu’il est beau au contraire, de dépendre de quelqu’un.
-Erlend Oye-

C’est typiquement le genre de phrase qui peut me faire cogiter une heure entière…
(Cogite Môricette)

Ce fut ma pensée du jour.
Ce sera ma pensée du soir…

29 réflexions sur “Pensée…

    1. Certes, être dépendant, c’est ne pas être libre. Mais pas tout à fait non plus, parce que celui qui est enfermé, n’est pas libre, mais on ne peut pas vraiment dire qu’il soit dépendant. On peut être enfermé en restant indépendant.

      Aimé par 1 personne

  1. Bonsoir Mélie,
    Je ne connaissais pas Erlend Oye mais il est vrai que pour avoir ce genre de réflexion, il faut aller profondément en soi…
    Je vais aller voir qui est cette personne.
    En cette conjoncture, il est doux à l’oreille d’entendre ces mots là, comme un pansement qui arrive juste à temps.
    Merci pour cette pensée que je partage.
    Prends soin de toi.

    Aimé par 1 personne

    1. La liberté peut exister mais elle est restreinte. Elle ne sera jamais totale puisque il y aura toujours quelqu’un pour nous dire quoi faire et ne pas faire, les lois et les règlements …seront toujours présents

      Aimé par 2 personnes

  2. Un sujet qui m’a souvent donné à réfléchir; Encore bébé dans le ventre de ma mère je dépendais du cordon ombilicale pour ma survie. Une fois libéré à l’air libre je suis resté attaché à cette femme. Dans mon intimité mon nombril comme un œil planté au centre de mon ventre me regarde et me ramène à cette dépendance que n’occulte pas ma liberté. J’ai le vague souvenir d’avoir lu un article par le passé qui mentionnait l’existence a en Angleterre d’une « confrérie du nombril ». Assis tailleurs ils se concentrent sur ce nœud charnel pour remonter le cours du temps. Bien voilà on a beau être poète on a aussi nos délires. Je te souhaite une excellente fin de soirée.

    Aimé par 1 personne

    1. lacapacitedemerveillement

      Tu as souvelevé un point important Charef : le concept d’attachement. Je pense qu’effectivement, on en a besoin petit mais il est bon de ne pas être envahir par son affect pour mener à bien sa vie, envers soi mais les autres aussi. On donne mieux non ligoté 😉 Regarde les animaux comme ils peuvent pleurer si on leur arrache leurs petits trop tôt mais au contraire ils les poussent à l’indépendance le moment venu : c’est çà l’Amour. L’attachement en tant que besoin et détachement en tant qu’équilibre 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Amélie, los colores, las fragancias y los sabores de la libertad son un deleite; sin embargo, es innegable que dependemos unos de otros y formamos parte de una hermandad que por diferentes motivos hemos olvidado. Me parece que lo más ideal es buscar el equilibrio y disfrutar la libertad y sus beneficios cuando uno se encuentra solo y en silencio, pero también entender que entre nosotros, los seres humanos, existe dependencia, y lo mismo sucede con nuestra relación diaria con la naturaleza y la vida. Es fundamental gozar esa dependencia sin perder nuestras decisiones e identidad. Gracias por la reflexión. Saludos y lo mejor de la vida para ti.

    Aimé par 1 personne

    1. Tienes razón. La libertad puede existir pero está restringida. Nunca será total ya que siempre habrá alguien diciéndonos qué hacer y qué no hacer, las leyes y reglamentos … siempre estarán presentes
      Saludos y lo mejor para ti también

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s