T'en penses quoi, toi ?

Se faire « ghoster » n’est jamais très agréable…
C’est une coutume connue… Mais très peu assumée et plutôt contestée, à cause de son côté agressif.
C’est aussi la dernière solution avant d’appeler ton grand frère pour qu’il lui fasse la fête…

– « Il est important que tu lui dises ce que tu ressens, qu’il sache ce que ça te fait. »

– « Oui, mais… Parler dans le vide ne sert à rien ! »

– « Dans ce cas, il faut prendre la décision de l’ignorer totalement en reprenant le cours de ta vie, comme s’il n’avait jamais existé. Après tout, cette personne ne mérite pas que tu penses encore à elle. »

– « Mouais…Peut-être as-tu raison… »

– « Franchement, qui a envie d’être avec quelqu’un qui ne pense qu’à se cacher, te dévaloriser et à te faire mal ? Parce que c’est ça le but : Te faire du mal !!
Tu mérites mieux ! »

– « Et blablabla et blablabla… »

– « Mais y’a pire : le «mosting» !
C’est un peu comme le «ghosting», mais en pire… »

– « Y’a pire ? »

– « Oui, ton galant te persuade que tu es LA personne parfaite pour lui, puis il te «ghoste»… Probablement pour recommencer le scénario avec une autre… Tranquille… Toi, tu ne sais rien… Tu ne vois rien ! Elle est pas belle la vie ?… »

– « undefined« 

Il est des téléphones muets, et des écrans actualisés en vain…
Satané petit point rouge !
undefined
Mais toi ?
Tu en penses quoi ?
De tous ces blocages ?
Hein ?
Dis moi !

79 réflexions sur “T'en penses quoi, toi ?

  1. tporter777

    Bonsoir Mélie,
    Tu devrais parler à cette personne. Les non-dits cachent parfois des souffrances qui ne peuvent se dire comme ça. 🤔
    Enfin, je peux me tromper aussi.
    Bonne soirée et prends bien soin de toi. ⭐

    Aimé par 2 personnes

      1. tporter777

        Il y a des choses qui sont parfois difficiles à synchroniser Mélie, mais je reste persuadé que l’on peut faire avancer ces choses par le dialogue.
        Je t’embrasse ma petite Mélie, je te souhaite une très belle journée. 🙂🌞

        Aimé par 1 personne

  2. Amélie, je ne parle pas anglais, mais être bloquée, je connaissais déjà depuis quelques fois et tiens.. Même ce matin !
    Mais être trahie par celle que je croyais être redevenue mon amie alors là ! Que lui a-t-il promis, ou dit, pour trahir ma confiance de pareille façon. Mais je me réjouis. J’ai de vraies amies et je suis forte. Je sais rebondir, mais toujours avec patience.
    « Tremble belle dame qui m’a trahie!!! Tu as su retourner ta veste, moi pas encore, mais ça peut venir puisque tu n’as pas su tenir ton engagement, ce que tu avais promis vis a vis de la confiance que j’avais mise en toi. Et puis pour ternir un peu ton image, que tu sais si bien entretenir, un dicton dit : « La bave de l’escargot n’atteint pas la blanche colombe ! ». Alors bonne chance avec qui tu sais. Peut-être te demandera-t-il à écrire un livre avec lui ! »

    Je te demande pardon Amélie je m’emballe sur ta page c’est pas bien…
    Tu sais, je ne me froisserai pas si tu supprimes mon commentaire.
    Douce soirée Amélie

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis désolée pour toi, Roberte. (Sylvie a raison, c’est une mode.)
      Bien sûr que non, je ne vais pas supprimer ton commentaire ! Si tu éprouves le besoin de t’exprimer sur le sujet, je ne vois pas pourquoi je le ferais. Je sais comme un blocage peut faire mal, et je sais aussi à quel point cela peut faire du bien de soulever le couvercle de la cocotte pour laisser sortir la vapeur.
      Douce soirée Roberte
      Bisous

      J'aime

        1. C’est obsessionnel chez toi Roberte Colonel. Pathologique et pathétique. Tu veux me faire passer pour qui sur la blogosphère exactement ?
          Non, je ne suis pas avec ce monsieur. Je n »ai jamais ete avec lui. Il ne m’avait jamais fait d’avances. Il a toujours été on ne peut plus correct avec moi. Et tu le sais, je te l’ai dit.
          Tu m’as tourné le dos pendant des mois. Je ne savais même pas pourquoi.
          Cela ne m’ a jamais empêché de dormir, remarque. Et pour cause. Je n’ai jamais rien eu à me reprocher.
          Avant moi il y en a eu une autre sur la blogosphère.
          Et il est probable que si ce n’avait pas été moi, cela aurait été une autre.
          Plutôt que regarder la réalité en face….. il vaut mieux faire passer le monsieur pour un immonde personnage. ( je ne citerai pas don nom) et salir quelqu’un qui n’a rien à voir avec ton histoire.
          RIEN.
          C’est facile d’inverser les rôles. De raconter sa version de l’histoire.
          Moi j »ai une toute autre version, et j »ai des témoins.
          On n’arrive pas à cette solution extrême sans avoir été poussée à bout.
          En quelle langue dois-je te le répéter ?
          JE NE SUIS PAS AVEC CE MONSIEUR. JE N’Y SERAI JAMAIS. JE NE SUIS PAS RESPONSABLE DE CE QUI SE PASSE ENTRE VOUS.
          EST CE QUE TU AS RACONTE A AMELIE CE QUI M’A AMENÉ A TE BLOQUER SUR FACEBOOK ?
          PEU IMPORTE.
          EN TOUT CAS, CE QUI EST DIT ICI C’EST DE LA DIFFAMATION.
          ET C’EST GRAVE.
          Aussi, je ne sais pas pourquoi tu dis que j’étais ton amie, que je t’ai trahie… etc etc etc !!!
          J’ai une autre conception de l’amitié que toi. Je ne manipule et je ne salis personne, moi.
          J’ai ma vie. Et je considère que la vie est bien trop courte, bien trop fragile et d’autant plus précieuse pour me laisser salir, espionner, harceler et diffamer sur la blogosphère.
          Et on parle de trahison par ici ?!

          J'aime

              1. Il est grand temps que Roberte Colonel cesse de faire une fixette sur moi. Sa jalousie maladive et complètement destructrice lui donne une vision des faits qui n’a rien à voir avec la réalité.
                Une bonne fois pour toutes: JE NE SUIS PAS AVEC QUI TU SAIS.
                QUI TU SAIS A TOUJOURS ÉTÉ TRÈS CORRECT AVEC MOI. IL NE M’A JAMAIS FAIT D’AVANCES.
                ET DE MON CÔTÉ, J’AI MA VIE ET RIEN A VOIR ( NON PLUS) AVEC LEUR HISTOIRE.
                Après elle s’étonne que je la bloque ?!
                Je veux la paix, pas être espionnée et salie ( j’en passe des vertes et des pas mures) .
                J’ai été très très patiente. Trop sans doute.
                Parce que les accusations calomnieuses* et la diffamation*, ça va comme ça.
                Alors oui, je fais des captures d’écran de ce type de commentaires comme celui laissé ici. Où elle savait que je viendrai et lirai…. Du délire encore une fois ! Et c’est grave. Pathologique et pathétique.

                J'aime

          1. Je ne vois pas pourquoi tu te sens visée par le commentaire de Roberte… En aucun cas, elle n’a cité ton nom !
            J’aurais tendance à dire : « Qui se sent morveux se mouche ! »
            Et pour être tout à fait claire : « Allez vous expliquer ailleurs ! »
            Je n’ai pas à subir vos déboires sentimentaux !!

            Aimé par 6 personnes

                  1. CED

                    Un mot en entraîne un autre et il y a une (comment dire pour éviter la diffamation?) « gentille dame » qui s’en est pris à Mélie. (trop facile, ça !)
                    Elle te montrera.
                    du grand comique 😂

                    Aimé par 1 personne

                  2. Oui, un billet comme les autres qui tourne à la bouffonnerie… Vraiment ! Des dames qui ont plus de soixante ans et qui se comportent comme des gamines dans une cours de maternelle.
                    Et bien évidemment, j en ai pris plein la face moi aussi, pour avoir osé dire ce que je pensais. Je te montrerai parce que, moi aussi, je sais faire des captures d’écran

                    J'aime

  3. Sylvie

    Tu sais ce que j’en pense Le ghosting est à la mode !
    Ça m’est arrivé dernièrement. Et ça ne fait pas plaisir ! Comment passer outre la déception, de manière civilisée ? Faut-il demander une explication ? Je ne sais pas. Une chose est sûre : je ne vais pas légitimer ce geste et encore moins me remettre en question.

    Aimé par 2 personnes

    1. Oui, je le sais, puisque nous en avons parlé.
      Je sais aussi que ça blesse et qu’il ne sert à rien d’insister. Il ne répondrait pas. Le « ghosteur » ne ressent rien pour la personne qu’il ghoste (Sinon, il ne le ferait pas : ça n’aurait aucun sens)

      Aimé par 1 personne

      1. Sylvie

        Je trouve que ce mutisme est un mode violent de (non)communication. Si je devais faire ça à quelqu’un, ce serait par mépris ! Je suis donc persuadée que c’est un des principal motif du “ghosteur”

        Aimé par 2 personnes

      2. Heu je me permets de dire….j’ai fermé une forme de contact….mais par dépit parce que j’attendais un signe, un sms, un appel, pour le coup c’est moi qui me suis senti rejeté….et pourtant je l’aime….
        Alors bon je ne connais pas vos situation, mais parfois il faut voir au delà des apparences….

        Aimé par 1 personne

  4. Genevieve

    C’est un phénomène de société qui a tendance à s’amplifier avec nos nouveaux modes de vie. Cela parait presque naturel de montrer son indifférence de la pire façon qu’il soit : le mépris. Parce qu’il n’y a pas d’autre mot pour exprimer ce blocage ! « je-veux-je-prends-je-jette-et-pour-être-sûr-de-ne-pas-être-emmerdé-je-bloque »

    Aimé par 2 personnes

  5. Moi aussi, j’ai d’autres chats à fouetter justement que les fantasmes amoureux de cette dame de 70 ans Et je n’ ai pas à subir sa jalousie maladive. Elle en perd toute sa raison.
    Moi non plus, je n’ai rien à voir dans leur histoire.
    Mets- toi a ma place, un peu. Ça t’aurait plu d’avoir à subir ça ?
    D’où elle est mon amie ? Depuis quand ? Première nouvelle !
    Sinon je ne suis pas dupe. J’ai vite compris qu’elle manipulait, mentait au besoin…. Aussi bien toi que moi.
    Et moi non plus, je ne voulais plus rien entendre de son histoire.
    Elle ne me concerne. Et d’autant moins qu’elle m’a tourné le dos sans que moi, je sache pourquoi.
    Je ne ne veux qu’elle me fiche la paix. Qu’elle m’oublie. Elle crève de jalousie à mon égard, c’est son problème. Pas le mien !
    Son espionnage ( jour et nuit), ses accusations délirantes, mais c’est insuportable.
    Elle a des troubles psychiques graves.
    Enfin voilà tout est dit.

    Aimé par 1 personne

    1. Respire Solène ! 😀
      Ce billet ne t’est pas destiné. Et je ne vois pas pourquoi tu viens te défouler ici, si tu as quelques problèmes avec qui que ce soit…
      Ce blog n’est pas un défouloir, ou alors, c’est le mien !
      Respire un bon coup, ça va te faire du bien !

      Aimé par 2 personnes

  6. Je souffre de certains blocages qui doivent provenir de la phase pré-infantile. Je ne suis pas sûr. Ils me poursuivent à ce jour, faisant de moi un gars parfois maladroit et maladroit. […] Je suis surpris que les gens m’aiment précisément à cause de cela. 😉

    Aimé par 2 personnes

    1. On a toujours une bonne raison pour ignorer l’autre que ce soit sur les réseaux sociaux ou internet quand on veut mettre un point final à une relation. Oui, on a tous une bonne raison. Il faut juste savoir que même lorsque c’est justifié, on fait souffrir l’autre.
      Bonne soirée Charef

      Aimé par 1 personne

        1. C’est sûr ! Mais les blocages sont souvent des (non)messages qui servent à empêcher les rencontres physiques.
          Tu aurais envie d’aller boire un café, avec une personne qui te bloque sur tous ses réseaux sociaux ?

          J'aime

            1. Mince j’ai été trop vite!Donc perso étant dans ce cas, ce n’est pas pour empêcher une rencontre mais pour la provoquer, mais après ta vision de la situation je me dis que que j’ai encore fonctionné bah je ne sais pas, de manière inapproprié mais comme je l’ai dis, je ne sais pas être comme les autres….enfin bref ^^

              Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s