Une histoire de caudalies

DSC20191304.jpg

Bon alors… Premières recommandations : c’est tout un rituel ! (j’fais pas ma savante, j’ai juste pris un cours.)
Tu tiens toujours ton verre par le pied, entre le pouce et l’index, il ne faut pas risquer de chauffer le précieux breuvage avec la chaleur de la paume de la main. Tu lèves obliquement ton verre sous la lumière et observes la brillance, la limpidité. Tu admires la robe. Tu portes le verre à ton nez. Tu le gardes immobile, et tu flaire le liquide une première fois. Tu fermes les yeux pour mieux découvrir les arômes les plus volatiles. Tu restes en apnée… 
Non !!! Tu ne bois pas tout de suite !!… Tu inspectes. Tu apprécies… 
Ensuite, tu donnes un mouvement giratoire au verre pour y faire tourner le vin. Tu le humes à nouveau et tu trempes ton nez dans le vin pour trouver l’arôme dominant.
Là, il te faut un peu d’imagination pour donner ton verdict : nez de cassis, violettes sur un vent de chêne savamment grillé, explosion de fruits noirs, clou de girofle, terre humide ou boîte à cigare… Ce ne sont pas les idées qui manquent… Plus tu goûtes, plus tu deviens doué pour trouver les arômes… À la cinquième bouteille, tu es un expert !
Et là… Et seulement là, tu peux mettre en bouche… Mais tu n’as toujours pas le droit de boire ! Hein ?… Le bonheur, ça se mérite !!
Tu dois d’abord fermer les yeux. Aspire pour faire circuler l’air dans ta bouche et … Avale. (Tu peux aussi recracher dans le seau à champagne, réservé à cet effet. Mais c’est moins drôle.
Donc, tu avales !

Quoi ? Il n’est que 11 heures ?
Tu t’en fous, tu rentres en mini bus !

C’est pas fini ! : tu comptes 1… 2… 3… 4 caudalies : Du latin cauda qui signifie queue, c’est l’unité de mesure qui exprime la longueur en bouche d’un vin… (Je n’ai pas bien retenu la leçon ?)
Pour ce « Côte rôtie  La Mouline », quelques secondes de bonheur.

8ab829ce.png

Le vin, c’est sexxxuel !!!

Merci les z’amis pour cette visite-dégustation-décapsulage… J’avais prévu tout autre chose. Mais vous avez su me convaincre qu’il est toujours bon de s’instruire .
61835853
Et, sur ce coup-là, je me suis (vidée) remplie la tête. Je vous aime et je me considère très chanceuse de vous avoir…
Merci à vous le poète-troubadour-vigneron-humaniste et passionné, pour vos bons mots et votre goût de la vie. Je vous aurais bien épousé (moi aussi).
Merci à l’homme qui mesurait les nuages,
et
Encore merci au bÔ Carlos pour la dégustation de ces vins d’enfer.

téléchargement
DSC201904

25 réflexions sur “Une histoire de caudalies

  1. Sylvie

    Il parait que les femmes sont meilleures « goûteuses » que les hommes, dixit Carlos 😀
    Nous aussi, on t’aime : super journée !
    La prochaine fois, on se fait un week-end à Bordeaux 😀
    Bisous de nous Mélie

    Aimé par 4 personnes

    1. Heu… Pas toutes 😀
      Pour Bordeaux, on attendra un peu : on ne va pas abuser des bonnes choses… Quoique 😀 … Des journées comme celle-ci, ça fait drôlement du bien et j’en redemande !!
      Merci-merci, Bisous et à tout bientôt

      Aimé par 4 personnes

  2. Que cela fait du bien de te lire je rie je te vois le verre à la bouche en vue de ta dégustation Vois tu je suis convaincue que tu n’as pas du résister bien longtemps avant de laisser ce doux breuvage au goût de cassis, violettes sur un vent de chêne savamment grillé, explosion de fruits noirs, clou de girofle, terre humide ou boîte à cigare ouf j’en perd ma respiration… couler doucement dans ta gorge!
    Chère Amélie il me reste qu’à te souhaiter une douce nuit sans doute bien méritée !
    Bisous

    Aimé par 3 personnes

    1. Je ne suis pas sûre de refaire tout ça aux prochains verres que je boirais 🙂
      Merci Roberte, je crois que je vais bien dormir cette nuit. Le vin, mais surtout les amis ont un effet bénéfique.
      Bisous et douce soirée

      Aimé par 2 personnes

  3. Je ne bois pas mais là soit sur que la tentation a mis mes sensations à l’épreuve. Il ne manque que le tintement des verres qui s’entrechoquent pour le plaisir de nos sens. Bonne journée Amélie.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s